Billetterie Théâtre Edwige Feuillère
Billetterie Théâtre Edwige Feuillère Programmation Retour à l'accueil Retour au site
ETAPE 1
ETAPE 2
ETAPE 3
ETAPE 4
Choix des places
Vos coordonnées
Paiement sécurisé
Téléchargement des places

Places individuelles




Places individuelles
Du Vendredi 27/11/2020 au Samedi 28/11/2020
Pas que les oiseaux
Du Vendredi 27/11/2020 au Samedi 28/11/2020
Théâtre
Classique
I Etienne Roche I Victoria Delarozière I Ensemble Justiniana I

On se souvient de l'incroyable histoire des francs-comtois du Mexique, de ce qu'ils ont vécu et pourquoi ils quittèrent une terre qui ne les nourrissait plus. On a su ce qu'il en a coûté de vies pour enfin profiter du travail de la terre mexicaine. On a appris qu'ils ont fondé des familles.
Et puis le temps a passé et ils se sont intégrés, fondus dans le pays qui devint le leur.
Et voilà qu'un beau jour du vingtième siècle un descendant de gens de Champlitte, mu par le désir de voir d'où il venait, traversa l'Atlantique et vint chez nous toquer à une porte, celle de l'abbé Demard.
C'est en partant de cet épisode de la vie franc-comtoise qu'a vu le jour, le spectacle qui vous est proposé aujourd'hui.
Composé et orchestré par Etienne Roche dont le travail nous est déjà connu, écrit par Claude Tabet et superbement chanté par Victoria Delarozière et un chanteur et joueur de marimba.
Chaque pays à chaque époque a eu son lot de migrants en quête de survie.
Par la faim ou par la guerre, par terre ou par mer ils furent et sont toujours en voyage pour un meilleur ailleurs.
La pauvreté est le meilleur agent de tourisme qui soit.
Et les chansons sont souvent le dernier lien que l'on retient du pays d'où l'on vient.


Tarifs : 10€/6€ (-16 ans)
Jeudi 03 Décembre 2020 - 20h30
*Je parle à un homme qui ne tient pas en place
Jeudi 03 Décembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I De et avec Jacques Gamblin I

Je ne te lâcherai pas.

Pendant trente jours, Jacques Gamblin communique avec son ami Thomas Coville, navigateur qui tente le record du tour du monde à la voile en solitaire. Dans cette aventure, la poésie donne forme à la force vitale qui peut unir un homme à un autre, l'amitié.
En 2014, seul sur son trimaran de plus de 30 mètres, Thomas Coville, navigateur hors pair, tente une nouvelle fois le record du tour du monde à la voile en solitaire. Pendant trente jours, Jacques Gamblin communique quotidiennement avec son ami qui se bat contre les dépressions, les anticyclones et les secondes. Que dire à un homme qui fait de cette victoire sa raison de vivre ? Que dire en silence, en absence ? Que dit-on de soi en parlant à l'autre ? En fond de scène, des cartes océaniques, des sillages ou des aurores boréales nous emportent loin, très loin. Dans ce spectacle audacieux et joyeux, le comédien livre les clés d'une relation unique, d'un voyage commun.


Tarifs : 25€/20€ (-16 ans)
Mardi 15 Décembre 2020 - 20h30
Crise de nerfs
Mardi 15 Décembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
3 farces d'Anton Tchekhov
I Mise en scène : Peter Stein I Avec Jacques Weber I

Admirateur et fin connaisseur de l'œuvre de Tchekhov, Peter Stein, l'une des plus illustres figures de la mise en scène européenne, s'attelle à 3 courtes pièces du célèbre écrivain.
Pour l'occasion, il compte célébrer la dimension farcesque des œuvres tout en exaltant la richesse et l'extrême pertinence du réalisme psychologique qu'elles recèlent.
A cet effet, Peter Stein, après « Le Prix Martin » d'Eugène Labiche, « La dernière Bande » de Samuel Beckett et le « Tartuffe » de Molière, a fait de nouveau appel à un monstre sacré de la scène, Jacques Weber.
Le comédien protéiforme campera tour à tour un vieil acteur se réveillant après un temps d'ivresse dans un Théâtre vide, un économe sous la domination tyrannique de sa femme devant se livrer à une conférence et un père désireux de marier sa fille à un prétendant qui ne va générer que de la haine et de l'hystérie.

Tarifs : 25€/20€ (-16 ans)
Mardi 17 Novembre 2020 - 20h30
Danser Casa
Mardi 17 Novembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I Kader Attou I Mourad Merzouki I

Danser Casa évoque bien sûr Casablanca, où se sont retrouvés nos deux pointures internationales du hip-hop que sont Kader Attou et Mourad Merzouki. Voilà bien vingt ans qu'ils n'avaient pas chorégraphié ensemble. Entretemps, chacun a développé sa veine créatrice singulière, et tous deux ont été nommés à la tête de Centres chorégraphiques nationaux. Ils se rejoignent autour de ce projet avec le défi d'une création commune qui a pour ambition de mettre en lumière le talent des danseurs marocains. Issus de parcours hétéroclites et de villes différentes, ces huit danseurs, sont fiers d'avoir été choisis et s'engagent pleinement dans le jeu du collectif et de la démarche artistique. Bourrés d'énergie, chacun d'entre-eux a sa « spécialité » souvent apprise en autodidacte : acrobatie, cirque, popping, locking, parkour, new style house et même danse contemporaine. Mais surtout, Kader et Mourad revisitent à travers eux, le chemin parcouru. Avec ces huit interprètes aussi virtuoses qu'émouvants, la danse dépasse le propos pour nous relier à ces danseurs et à cette autre rive de la Méditerranée.

Tarifs : 20€/12€ (-16 ans)
Mardi 03 Novembre 2020 - 20h30
La coupe aux lèvres avec Choeur
Mardi 03 Novembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I Etienne Roche I Roberto Graiff I

C'est un trio de musiciens qui entoure une chanteuse, la lumineuse Laura Tejeda, dont la voix recèle des trésors.
Il y a un accordéoniste, Antoine Girard, un percussionniste, Seb Finck et un contrebassiste et arrangeur, Etienne Roche.
Sans oublier les choristes de l'atelier Chant du Théâtre Edwige Feuillère, dirigés de main de maître par Roberto Graiff.
Tout ce beau monde nous entraîne de l'autre côté de l'Atlantique, en Amérique latine, pays des Piazzolla, Sosa et Carnota, là où les chansons brûlent et les chanteurs enflamment.
Et puis l'on revient en Espagne, d'où tout est parti, avec le flamenco, Manuel De Falla, les valses et tout ce qui nous fait vibrer.
Ajoutons à cela quelques compositions et non des moindres, d'Etienne Roche, associé à notre Théâtre durant deux années, qui servent de chaînon retrouvé entre toutes les origines, tous les courants d'airs latinos.
Tarifs : 10€/6€ (-16 ans)
Mardi 10 Novembre 2020 - 20h30
Laterna Magica
Mardi 10 Novembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I D'Ingmar Bergman I Compagnie STT I Dorian Rossel I

Ce spectacle est une réinvention pour le plateau de la fausse autobiographie d'Ingmar Bergman. Ce récit sans complaisance, entre mémoires et exutoire psychanalytique, dessine un autre portrait du génie protéiforme. Il se raconte, les souvenirs dérivent, réinventant sa propre histoire pour en mesurer l'étendue et se l'approprier enfin. Bergman fait de sa vie une matière, fertile et fluctuante, pétrie de contrariétés, d'humour et de manques, sédiments propices à l'éclosion de sa créativité.
Tarifs : 10€/6€ (-16 ans)
Mardi 01 Décembre 2020 - 20h30
Moby Dick
Mardi 01 Décembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I Plexus Polaire I Yngvild Aspeli I

Moby Dick raconte l'histoire d'une expédition baleinière mais aussi celle d'une obsession, une enquête sur les inexplicables mystères de la vie et une plongée vertigineuse à l'intérieur de l'âme humaine.
Yngvild Aspeli continue de chercher comment le jeu d'acteur, les marionnettes, la musique et la vidéo, le texte et les images, peuvent se rencontrer, se superposer, se mélanger et créer un langage étendu ou une expérience physique où « le tout » raconte.
Avec sept acteurs, une cinquantaine de marionnettes, des projections-vidéos, un orchestre englouti et une baleine grandeur nature, Yngvild Aspeli met en scène ce magnifique monstre de la littérature.


Tarifs : 20€/12€ (-16 ans)
Samedi 07 Novembre 2020 - 20h30
Pignatelli Vivaldi
Samedi 07 Novembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
Programme
Cantates du manuscrit, Pignatelli
Antonio Vivaldi

Française d'origine italienne, Juliette de Banes Gardonne est lauréate du pour-cent culturel Migros pour la saison 2013/2014, elle a été en outre pensionnaire du CNIPAL de Marseille en 2012/2013. Elle se perfectionne auprès de Bernarda Fink, Sara Mingardo, Stéphanie d'Oustrac et Claire Lefilliâtre. Sa voix sombre et veloutée la porte naturellement vers le répertoire baroque. Elle est finaliste des concours internationaux F. Provenzale de la Cappella dei Turchini à Naples (2013) et du concours de chant baroque de Froville (2015).
À l'opéra on a pu l'entendre dans des pièces d'Offenbach, Janacek, Verdi, Purcell, Rossini…
En parallèle à sa carrière lyrique, Juliette de Banes Gardonne fonde avec les musiciens italiens Paola Erdas, Alberto Guerrero, Franco Pavan l'ensemble Démesure.
Pour la saison 2018/2019, elle a notamment obtenu un financement d'une année pour étudier, publier et enregistrer un précieux manuscrit contenant 48 cantates inédites pour « la signora Maria Pignatelli ».

Tarifs : 10€/6€ (-16 ans)
Jeudi 17 Décembre 2020 - 20h30
Tenues de scènes
Jeudi 17 Décembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I Compagnie Beau Geste I Dominique Boivin I

« Bien malgré moi, la question du vieillissement me traverse sans pour autant me hanter. Qu'ai-je fait durant toutes ces années ?
Pour y répondre partiellement, j'ai commencé à écrire mon histoire avec ses postures et son lot d'impostures. J'ai commencé avec "Road Movie", première partie d'un solo que je voudrais fleuve, ma mémoire fait le scénario et se joue des dates et des événements.
Quant au casting, il est déjà grand puisque je parle de mes rencontres artistiques depuis les années 50. Il y a les disparus, les inconnus, les reconnus, tous ceux qui ont bouleversé ma vie.
Je suis bien trop pudique pour me mettre à nu, mais je vais me conter avec plaisir, me moquer de moi assurément, de mes erreurs de casting et de mes choix idiots.
Et puis parcourir une vie, c'est aussi traverser des époques et des modes avec leurs naïvetés et leurs petites révolutions. Enfin, si tout va bien, le public trouvera matière à rire... ». Dominique Boivin

Tarifs : 10€/6€ (-16 ans)

Vendredi 20 Novembre 2020 - 20h30
Une des dernières soirées de Carnaval
Vendredi 20 Novembre 2020 - 20h30
Théâtre
Classique
I De Carlo Goldoni I Mise en scène : Clément Hervieu-Léger, Sociétaire de la Comédie-Française I

1762. Carlo Goldoni désespère de pouvoir imposer la réforme théâtrale qu'il appelle de ses vœux. Il souhaiterait que le théâtre en finisse avec les canevas hérités de la Commedia dell'arte. Il voudrait que le texte soit le cœur de la représentation. Mais plus que jamais il se sent incompris par le public vénitien. Il décide alors de partir pour Paris. Là-bas, dans la patrie de Molière, peut-être sera-t-il mieux entendu. Ainsi Goldoni, enfant chéri de la Sérénissime, quitte la ville qui fut toujours sa principale source d'inspiration. Une des dernières soirées de Carnaval sera ses adieux à Venise.
La scène se passe chez Zamaria, tisserand vénitien, le dernier soir du Carnaval. Les invités arrivent les uns après les autres. Parmi eux, le jeune dessinateur Anzoletto qui doit prochainement quitter Venise pour Moscou où il est invité par des artisans italiens.
Rien de spectaculaire donc… Une simple soirée entre amis au cours de laquelle il est question d'un départ. Et puis question d'amour aussi. On joue aux cartes, on dîne, on danse. Faut-il partir ? Faut-il rester ? On parle de Moscou. Et soudain le théâtre de Goldoni semble annoncer celui de Tchekhov : « Un théâtre de la socialité » pour reprendre les mots de Bernard Dort.

Tarifs : 25€/20€ (-16 ans)
Recherche Par événement, lieu, cp...
Ok
La billetterie est ouverte

Jusqu'au 17 octobre : du mardi au vendredi de 13h30 à 18h30 et le samedi de 14h à 18h.
Paiement 100% sécurisé
CGV