Billetterie
Billetterie de Marcq-en-Baroeul Programmation Retour à l'accueil Retour au site
ETAPE 1
ETAPE 2
ETAPE 3
ETAPE 4
Choix des places
Vos coordonnées
Paiement sécurisé
Téléchargement des places

MUSIQUE BAROQUE



Du Mercredi 04/03/2020 au Samedi 17/10/2020
RETROUVEZ ICI LES BILLETS POUR TOUS LES CONCERTS DE L’ANNÉE 2020 !
Vendredi 16 Octobre 2020 - 20h30
GROUND FLOOR
Vendredi 16 Octobre 2020 - 20h30
Concert
Classique
Ouverture des ventes le mercredi 1er janvier à 12h00

Il Combattimento di Tancredi e Clorinda
Claudio Monteverdi (1567-1643)
Concert baroque

9/6/5 €
Interrotte speranze, Claudio Monteverdi
Sonata 3, Tarquinio Merula
Et è pur dunque vero, Claudio Monteverdi
Tempro la cetra, Claudio Monteverdi
Voglio di vita uscir, Claudio Monteverdi
Ohimè, ch'io cado, Claudio Monteverdi
Sonata a tre violini, Giovanni Battista Buonamente
Quel sguardo sdegnosetto, Claudio Monteverdi
Sinfonia, Luigi Rossi
Tornate, Claudio Monteverdi
Il Combattimento di Tancredi e Clorinda, Claudio Monteverdi


Maïlys de Villoutreys : soprano
Marc Mauillon : baryton
Tomas Kral : ténor
Elena Andreyev : violoncelle
Etienne Galletier : théorbe
Angélique Mauillon : harpe
Pierre Gallon : clavecin
+ 2 violons, 1 violon alto, 1 violone

Figure emblématique de la fin de la Renaissance pour les uns, créateur de la musique moderne pour d'autres, Claudio Monteverdi est très certainement le musicien le plus représentatif de cette transition entre le 16ème et le 17ème siècle.
Pour Benedetto Ferrari, et comme pour beaucoup de ses contemporains, il est « l'Oracolo delle musica », un homme tourné vers l'avenir, avide de nouveautés, de modernité. Inspiré par la philosophie humaniste, Monteverdi replace l'homme et ses passions au cœur de la création.
La musique devient servante du mot, et cherche à émouvoir.
« Il Combattimento di Tancredi e Clorinda » est créé en 1624 au Palazzo Mocenigo à Venise. Monteverdi rapporte dans sa préface que : « le public était si ému par cette pièce dramatique in stilo rappresentativo que personne ne put applaudir à la fin de la représentation »
Cette « nouvelle musique », qui a émerveillé ou heurté les musiciens de son temps a su poursuivre son chemin jusqu'à notre 21ème siècle, touchante comme au premier jour.

Samedi 17 Octobre 2020 - 20h30
LA GRANDE ECURIE ET LA CHAMBRE DU ROY
Samedi 17 Octobre 2020 - 20h30
Concert
Ouverture des ventes le mercredi 1er janvier à 12h00

Messe en si mineur
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concert baroque

20/16/13 €
Messe en si mineur (1724-1749)
BWV 232
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Benedictus

Amaryllis Dieltiens : soprano
Coline Dutilleul : soprano
Alain Buet : basse
La Grande Écurie et la Chambre du Roy (Fondée par Jean-Claude Malgoire)
Alexis Kossenko : direction musicale

S'étalant sur plus de vingt ans, la composition de cette messe, qui convient aussi bien à la liturgie catholique que luthérienne, fait appel à des extraits d'œuvres antérieures, pratique de recyclage courante à l'époque. Tout le talent virtuose de Bach est concentré dans ce chef-d'œuvre. La version que vous entendrez est particulière, Alexis Kossenko propose une nouvelle écoute intéressante, une approche aussi respectueuse que possible des conditions originales.

Cela suppose une remise en cause radicale de la conception que l'on a du chœur chez Bach - et donc de nos habitudes d'écoute. L'examen minutieux des parties séparées des œuvres religieuses du cantor de Leipzig (cantates, motets, passions, etc…) démontre de manière incontestable que l'essentiel des œuvres furent données (récits, airs et chœurs) par un « chœur » de quatre solistes, avec le concours de quatre ripienistes pour quelques œuvres données lors d'occasions spéciales. Le chœur de Saint-Nicolas renforçait alors celui de Saint-Thomas, le mieux formé à l'écriture exigeante de Bach. Il faut donc comprendre le mot Coro dans son acceptation antique (désignant un groupe de chanteurs ou d'instrumentistes, comme chez Gabrieli) et non dans son acceptation romantique, lorsque la multiplication des voix et l'effet de masse étaient devenus la norme. Andrew Partout a démontré, documents d'archives, matériels d'exécution et iconographie à l'appui, que l'usage d'un chœur à 3-5 voix par partie chez Bach aurait été une anomalie en Allemagne...
Eh oui, malgré les avancées du mouvement « historiquement informé », nous sommes restés profondément imprégnés par l'héritage romantique !
Cependant, nous n'avons guère de doute sur le fait que la lisibilité d'un chœur « soliste » se trouve accrue, tout comme l'expressivité permise par l'effectif léger, que la cohérence de solos issus du chœur s'affirme, et tout cela sans rien sacrifier de la puissance dramatique, rhétorique et symbolique de cette œuvre inouïe. (Alexis Kossenko)

CONCERT EN PARTENARIAT AVEC L'ATELIER LYRIQUE DE TOURCOING
Ville de Marcq-en-Baroeul
Point de vente et horaires
Accueil Culturel La Corderie
56 rue Albert Bailly
59700 Marcq-en-Barœul

03 20 81 87 45

Mardi et jeudi: 14h00 - 18h00
Mercredi et samedi: 10h00 -18h00
Vendredi: 14h00 - 20h00
NOUS SUIVRE