Billetterie
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

PROJECTIONS




Colette fut une des premières écrivaines à s’intéresser au cinéma et à écrire sur cette nouvelle forme d’expression artistique. Des cycles de projections vous permettent de redécouvrir les réalisateurs et les réalisatrices qui ont adapté ses œuvres et les comédiens et les comédiennes qui ont incarné à l’écran ses personnages. Un cycle de projection ouvrira en 2017 sur la création contemporaine de réalisatrices, en partenariat avec le festival des films de femmes de Créteil.


Chaque projection est précédée d’une présentation par un spécialiste.

Vendredi 14 Août 2020 - 21h00
Madame de ... (1953)
Vendredi 14 Août 2020 - 21h00
Projection
Cycle "Max Ophüls"
 
Depuis deux ans, nous accueillons dans la cour intérieure de la maison de Colette des projections, en plein air, des films dont les interprètes ou réalisateurs sont liés à l'œuvre de Colette.
 
Cette année, nous rendrons hommage à Max Ophüls, le plus français des réalisateurs allemands, dont le génie de la mise en scène influença des réalisateurs aussi différents que Stanley Kubrick ou Jacques Demy et qui collabora, le temps d'un film avec Colette...
 
Les films qui constituent ce cycle sont précédés d'une présentation et suivis d'un échange avec avec le public par Axel Rabourdin, professeur agrégé en classes préparatoires littéraires, spécialiste de l'histoire du cinéma.
 
Madame de ... (1953)
 
D'après le roman de Louise de Vilmorin. Avec Danielle Darrieux, Charles Boyer, Vittorio De Sica, Jean Debucourt...
 
Pour régler ses dettes, Madame de... vend à un bijoutier des boucles d'oreilles que son mari, le Général de..., lui a offertes et feint de les avoir perdues. Le Général, prévenu par le bijoutier, les rachète et les offre à une maîtresse qui les revend aussitôt. Le baron Donati les acquiert puis il s'éprend de Madame de... et en gage de son amour lui offre les fameuses boucles d'oreilles. Le parcours de ce bijou aura des conséquences dramatiques.
 
Un film illuminé par la beauté et le talent de Danielle Darrieux actrice fétiche de Max Ophuls.
 
"Classique et avant-gardiste, grave et élégant, Madame de… est un incontestable chef-d'œuvre sur le sentiment d'être « perdue dans un univers qui ne finit pas d'être »." (Critikart)
 
 
Vendredi 21 Août 2020 - 21h00
Divine (1935)
Vendredi 21 Août 2020 - 21h00
Projection
Cycle "Max Ophüls"
 
Depuis deux ans, nous accueillons dans la cour intérieure de la maison de Colette des projections, en plein air, des films dont les interprètes ou réalisateurs sont liés à l'œuvre de Colette.
 
Cette année, nous rendrons hommage à Max Ophüls, le plus français des réalisateurs allemands, dont le génie de la mise en scène influença des réalisateurs aussi différents que Stanley Kubrick ou Jacques Demy et qui collabora, le temps d'un film avec Colette...
 
Les films qui constituent ce cycle sont précédés d'une présentation et suivis d'un échange avec avec le public par Axel Rabourdin, professeur agrégé en classes préparatoires littéraires, spécialiste de l'histoire du cinéma.
 
Divine (1935)
 
Scénario de Colette. Avec Simone Berriau, Gina Manès, Thérèse Dorny, Catherine Fonteney, Jeanne Fusier-Gir...
 
Ludivine Jarisse, une fille de la campagne monte à Paris et entre dans un music-hall de troisième ordre. Elle va perdre une partie de ses illusions mais découvrir l'amour.
 
C'est le premier scénario original écrit par Colette pour le grand écran après l'adaptation du roman de Vicki Baum, Lac aux dames, pour le film de Marc Allégret. Situant l'action dans les coulisses d'un music-hall, cet envers de ce que les autres voient à l'endroit, la romancière retrouve un univers qu'elle connaît bien et pour lequel elle conserva toujours une grande tendresse. Décor et personnage sont magnifiquement servis par la réalisation de Max Ophuls.
 
 
Vendredi 28 Août 2020 - 21h00
Lola Montès (1955)
Vendredi 28 Août 2020 - 21h00
Projection
Cycle "Max Ophüls"
 
Depuis deux ans, nous accueillons dans la cour intérieure de la maison de Colette des projections, en plein air, des films dont les interprètes ou réalisateurs sont liés à l'œuvre de Colette.
 
Cette année, nous rendrons hommage à Max Ophüls, le plus français des réalisateurs allemands, dont le génie de la mise en scène influença des réalisateurs aussi différents que Stanley Kubrick ou Jacques Demy et qui collabora, le temps d'un film avec Colette...
 
Les films qui constituent ce cycle sont précédés d'une présentation et suivis d'un échange avec avec le public par Axel Rabourdin, professeur agrégé en classes préparatoires littéraires, spécialiste de l'histoire du cinéma.
 
Lola Montès (1955)
 
D'après le roman de Cécil Saint-Jacques (Jacques Laurent). Avec Martin Carol, Peter Ustinov, Anton Walbrock...
 
A la Nouvelle-Orléans, au milieu du XIXème siècle, un cirque gigantesque donne en représentation la vie scandaleuse de Lola Montès, alias comtesse de Landsfeld. Répondant aux questions les plus indiscrètes du public, sous la direction de son manager habillé en Monsieur Loyal, elle est contrainte de raconter dans quelles conditions elle a refusé pour époux le vieillard qu'on lui destinait, préférant s'enfuir avec le jeune amant de sa mère et comment, passant de lui à d'autres, elle connut des hommes célèbres, tels que Liszt, achevant sa prodigieuse et scandaleuse carrière en qualité de maîtresse attitrée de Louis II, roi de Bavière.