Billetterie du Theatre de l'Oeuvre
Recherche Par événement, festival, lieu, cp...
Ok
Afin de respecter la distanciation physique, le placement en salle se fera à votre arrivée au Théâtre le soir même. Nous vous garantissons bien entendu la catégorie de place que vous avez choisie initialement. Tous les spectateurs d’un même groupe seront assurés d’être ensemble (dans la limite de 10 personnes).
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

Saison 2020/2021 - Nos spectacles




Spectacles

Lundi 29 Mars 2021 - 20h00
1.8.8.1, une Duographie de La Maison Tellier
Lundi 29 Mars 2021 - 20h00
Spectacle
Musique
Durée : 1H30
TARIF UNIQUE à 25 €
Helmut et Raoul, duo fondateur de La Maison Tellier, vous proposent une errance musicale aux origines du groupe, ballade littéraire, lecture en musique en vue de retourner aux sources de leurs créations.
Lundi 26 Avril 2021 - 19h00
Lambert Wilson : Mélodies Françaises et Américaines
Lundi 26 Avril 2021 - 19h00
Concert
Durée : 1h30
 
CARRE OR : 45 €
1ERE CATEGORIE : 35 €
2EME CATEGORIE : 27 €
3EME CATEGORIE : 19 € (visibilité réduite)
Festival de Paris 2020
Concert de clôture
 
IMPORTANT :
la réprésentation du 30 novembre 2020 -19h00
est reporté au 29 DECEMBRE 2020 19H
 NOUVEAU REPORT le LUNDI 26 AVRIL 2021 à 19H.
 
Lambert Wilson
Le Théâtre de l'Œuvre était à l'origine, au XIXème siècle, une salle de
concert, la Salle Berlioz. Un jeune comédien, Aurélien Lugné-Poe, l'investit, y crée une compagnie théâtrale dont le nom « Théâtre de l'Œuvre » fut choisi par le peintre Edouard Vuillard, et le logo dessiné par Pierre Bonnard.
C'est ce théâtre chargé d'histoire qui accueille le concert de clôture de l'édition 2020 du Festival de Paris, avec Lambert Wilson. un récital classique mêlant des mélodies françaises et américaines.
 Au programme : Guy Ropartz, Maurice Ravel, Francis Poulenc, Samuel Barber, & Kurt Weill. 
Lambert est accompagné ce soir, au piano, par Roger Muraro.
 
Programme « Théâtre de l'Oeuvre» , récital chant-piano
Lambert Wilson, chant
Roger Muraro, piano
Guy Ropartz
-Quatre poèmes d'après l' « Intermezzo » de Heinrich Heine, texte français de J.G. Ropartz et P.R.
Hirsch
Maurice Ravel


 -Cinq mélodies populaires grecques, Traduction française par M-D Calvocoressi
1: Chanson de la mariée
2: Là-bas, vers l'église
3: Quel galant m'est comparable
4: Chanson des cueilleuses de lentisques
5: Tout gai!
Maurice Ravel


 -Don Quichotte à Dulcinée, Trois poèmes de P. Morand
 
1:Chanson romanesque
2; Chanson épique
3: Chanson à boire
Francis Poulenc
 
1:Bleuet, poème de G.Apollinaire
2: Hôtel, poème de G.Apollinaire
3: Toréador, chanson hispano-italienne, texte de J. Cocteau
Samuel Barber
 
1: The Daisies, poème de J.Stephens
2: With rue my heart is laden, poème de A.E. Housman
3: Bessie Bobtail, poème de J.Stephens
4: Now Have I Fed and Eaten up the Rose , poème de J.Joyce
5: Solitary Hotel, poème de J.Joyce
Kurt Weill

1: Es regnet, poème de J.Cocteau
2: This is the life ( extrait de la comédie musicale Love Life), paroles A.Jay Lerner
Du Lundi 19/04/2021 au Mardi 18/05/2021
" Quelques mélodies..." IBRAHIM MAALOUF
Du Lundi 19/04/2021 au Mardi 18/05/2021
Concert
spectacle à 19 h
Durée  : 1h 15
 
TARIFS :
Carré or : 42 €
1ère catégorie : 35 €
2ème catégorie : 27 €
3ème catégorie : 19 € (visibilité réduite)
« Quelques mélodies...» - IBRAHIM MAALOUF 
En duo avec François Delporte (guitare)

Après plus de 30 ans de carrière internationale, le musicien récompensé aux Victoires de la musique, aux Césars, aux Lumières,
lauréat des plus grands concours internationaux de musique classique, puis devenu en quelques années l'instrumentiste le plus populaire de la scène musicale française, revient sur son parcours hors du commun. Des grosses scènes de 90000 personnes où son jazz flirte avec Led Zepp aux prestigieux clubs new yorkais où il revisite la diva egyptienne Oum Kalthoum, de ses featurings avec Sting et Quincy Jones à son engagement dans le domaine de l'enseignement et de l'improvisation, Ibrahim se (la) raconte pour fêter ses 40 bougies, accompagné de son fidèle compagnon de route et grand ami le guitariste François Delporte.
Ibrahim Maalouf retrace en toute intimité son histoire, drôle, impressionnante et touchante avec simplement une trompette, une guitare et quelques mélodies...
Du Mardi 10/11/2020 au Samedi 17/04/2021
NOIRE
Du Mardi 10/11/2020 au Samedi 17/04/2021
Théâtre
Contemporain
Placement à L'arrivée selon les catégories choisies
Durée 1h15
 
1ère catégorie 30 €
2ème catégorie : 23 €
3ème catégorie 17 €
Vous êtes noire, donc moins que rien.
Avant Rosa Parks, en mars 1955, Claudette Colvin, jeune Noire d'Alabama, dit non : elle ne cède pas dans le bus sa place à un Blanc. Tania de Montaigne s'empare de son propre texte et
fait entrer l'auditoire dans la peau de son héroïne.
Comme tous les jours, Claudette achète son ticket à l'avant du bus mais doit monter à l'arrière. Places réservées, sorte de bétaillère. À l'avant, ce sont les Blancs. Mais quand ils n'ont plus de place, les Noirs doivent céder les leurs, à l'arrière. C'est la loi. La gamine noire, quinze ans à Montgomery, Alabama, ce 2 mars 1955, refuse de laisser sa place. Claudette Colvin dit non. On l'arrête, elle imagine le pire. Viol, prison, lynchage. « Sale pute noire », disent les
policiers. Malgré tout, Claudette plaide non coupable et attaque la ville en justice, c'est une première. On n'en fera pas un exemple pour autant. On attendra Rosa Parks, couturière à la peau plus claire, qui, neuf mois après Claudette fera le même geste, bientôt soutenue par le jeune Martin Luther King. L'histoire est en marche. Claudette Colvin a tout permis, mais elle est celle qu'on a oubliée.
Écrivaine, chanteuse, chroniqueuse, Tania de Montaigne s'empare de son propre texte. Elle fait entrer son auditoire dans la peau de son héroïne. On avance dans la nuit de Montgomery, on revit l'année 1955, histoire récente. Publiée soixante ans après les faits par Grasset, lauréate du prix Simone Veil 2015, la biographie revient
sur un temps contemporain où le Noir est une race inférieure, a fortiori si c'est une femme. Documents en fond de scène, photos d'archives, voix et témoignages, la mise en scène de Stéphane Foenkinos, réalisateur au cinéma de Jalouse, redonne la parole à Claudette Colvin qui vit encore aujourd'hui aux États-Unis ; elle a 81 ans. Pierre Notte
Lettres de mon moulin
Théâtre

Lettres de mon moulin, d’Alphonse Daudet, spectacle en deux soirées joué par Philippe Caubère: Du 19 novembre 2020 au 10 janvier 2020, du mercredi au samedi à 21h et le dimanche à 17h  Première soirée : jours impairs  Lettres jouées : Installation, La diligence de Beaucaire, Le secret de Maître Cornille  La chèvre de Monsieur Seguin, L’Arlésienne, La légende de l’homme à la cervelle d’or, Le curé de Cucugnan, Le poète Mistral. Deuxième soirée : jours pairs Lettres jouées: La mule du Pape, Les deux auberges, Les trois messes basses, L’élixir du révérend père Gaucher, Nostalgie de casernes.


 


 

Du Mercredi 07/10/2020 au Mardi 27/04/2021
Guillermo Guiz
Du Mercredi 07/10/2020 au Mardi 27/04/2021
Spectacle
Humour
 
À 38 ans, l'âge du Christ, Guillermo Guiz revient sur son éducation, élevé par un père seul, féministe et misogyne, qui était « sûr de
l'inexistence de Dieu, mais pas du temps de cuisson des œufs mollets ».
L'humoriste belge évoque la thématique de la transmission, livrant un témoignage aussi drôle qu'émouvant sur son rapport à l'enfance.
Après 2 saisons au Point-Virgule qui ont affiché complet,
et 3 Bataclan à guichets fermés, Guillermo présentera son tout nouveau spectacle « Au suivant » au Théâtre de l'Oeuvre tous les mardis et mercredis à 21h du 19 janvier au 14 avril 2021.
RETROUVEZ-LE
Sur France Inter tous les mercredis dans « La Bande Originale » sur France Inter
Dans « Roi de la Vanne » en replay sur MyCanal
 
BIO / GUILLERMO QUI ?
Né il y a une trentaine d'années à Bruxelles, Guillermo
Guiz, qui n'avait pas encore un nom si exotique à l'époque, a grandi à Anderlecht. Footballeur émérite jusqu'à un âge avancé, il doit renoncer à une carrière professionnelle, la faute à des muscles et des articulations trop fragiles. Qu'à cela ne tienne, une licence en Sciences politiques et un diplôme de journalisme en main, il se lance dans un métier qui le verra collaborer à de nombreux quotidiens et magazines, tant en Belgique qu'en France. Il travaille
d'ailleurs toujours comme rédacteur pour le magazine Focus Vif. Après un détour par le milieu de la nuit, il découvre le stand-up américain. C'est un électrochoc pour lui et il se lance enfin sur les planches !  Tout s'enchaîne ensuite en Belgique avec la radio, la télé et un spectacle, « Guillermo Guiz a un bon fond », qu'il joue en résidence pendant six mois, au Kings of Comedy Club, puis à guichet fermé six fois, au Théâtre de la Toison d'Or.
Le Théâtre de l’Œuvre
55 rue de Clichy
75009 Paris
01 44 53 88 88
billetterie@theatredeloeuvre.fr
Le bureau de location est ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h et le dimanche de 11h à 16h.