Billetterie en ligne de l'orchestre de caen
Billetterie en ligne de l'orchestre de Caen Programmation Accueil billetterie Retour site
Recherche Par événement, festival, lieu, cp...
Ok
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

La saison 21-22




Retrouvez tous les concerts de la saison 21-22 du Conservatoire & Orchestre de Caen (places à l'unité).

Du Dimanche 17/10/2021 au Dimanche 30/01/2022
Mini concert : Sans mentir ...
Du Dimanche 17/10/2021 au Dimanche 30/01/2022
Concert
Elsa Frank, hautbois et flûte à bec
Jérémie Papasergio, basson et flûte à bec
Camille Bloch, violoncelle et viole de gambe
Virginie Lacroix, récitante
Fables choisies, mises en vers par M. de la Fontaine
œuvres de François Couperin, Marin Marais, Elisabeth Jacquet de la Guerre, etc.
 
Enfants prodiges : un siècle avant Mozart et Louis Xv en 1763, élisabeth Jacquet (cousine de François Couperin et future épouse de Marin de    la Guerre) débute sa carrière de virtuose en jouant, à l'âge de cinq ans, devant Louis Xiv. Sa soif d'innovation et de modernité donnera naissance à un œuvre aux « goûts réunis » qui fera d'elle la plus célèbre compositrice de l'Ancien Régime. Sa musique, en compagnie de celle de ses contemporains (même peu connus, comme Pascal Colasse), entre en résonance avec les fables de Jean de La Fontaine, lui aussi son contemporain. Paraphrasant Maître Renard, on peut en toute sincérité dire d'elle que, sans mentir, ses compositions se rapportent à sa beauté et font d'elle la Phénix des hôtes des concerts. que sa musique est jolie ! qu'elle nous semble belle !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 09 Novembre 2021 - 20h00
Sleeper Train
Mardi 09 Novembre 2021 - 20h00
Concert
Frédéric Chiffoleau, contrebasse
Yoann Loustalot, trompette et bugle
François Chesnel, piano
Fred Pasqua, batterie
Après Old and New Songs, le groupe emmené par Frédéric Chiffoleau et
Yoann Loustalot continue d'écrire et de transmettre son carnet de vie.
Sleeper Train - train de nuit - est une réflexion sur l'élasticité du temps,
déclenchée par un voyage en train de seize heures lors d'une tournée
en Russie. Les quatre musiciens s'étaient alors plongés dans l'observation
des habitants qui vivaient et travaillaient le long de la Volga. Car c'est
ainsi qu'ils considèrent la musique : une immersion, une activité simple
et sérieuse comme un jeu d'enfant, un voyage qui s'étire, un sourire qui
dure longtemps. Et là, seulement, l'alchimie peut surgir : cette grâce, cette
poésie qui apparaît, au moment le plus imprévisible, lorsqu'ils explorent
leur terra incognita. En transmettant des chansons récoltées au fil de
leurs rencontres et de leurs amitiés liées, ils nous embarquent à
travers la Russie, dans les steppes mongoles, sur les
rivages japonais, dans la brume et sur les rocs d'Écosse.
 
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
 
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 16 Novembre 2021 - 20h00
L'autunno
Mardi 16 Novembre 2021 - 20h00
Concert
Les Quatre Saisons de l'Orchestre de Caen
Cordes de l'Orchestre de Caen (sur instruments anciens)
Thierry Maeder, clavecin
Odile Edouard, violon et direction
Georg Muffat (1653-1704)
Florilegium Secundum, Fasciculus II : Laeta Poesis
Concerto grosso n° 4 en sol mineur : Dulce Somnium
Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerto grosso da chiasa n° 3 en do mineur, opus 6 n° 3
Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerto pour violon en fa majeur, opus 8 n° 3, RV 293 : L'Autunno
Francesco Geminiani (1687-1762)
Concerto grosso n° 2 en ré mineur, opus 7 n° 2
Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Suite d'orchestre en sol mineur : La Changeante (extraits)
 
Les merveilleuses partitions des Quatre Saisons d'Antonio Vivaldi sont
émaillées de poèmes décrivant chacune des saisons. Ainsi, l'Autunno
[Automne] parle de la joie des vendanges (premier mouvement) et de
la chasse (troisième mouvement) - mais s'apaise dans le mouvement
central sur les vers : « L'air est léger à plaisir / Et la saison invite / Au
plaisir d'un doux sommeil. » Autour de ce célèbre concerto pour violon,
le florilège poly-stylistique de concertos et de suites - composés à travers
toute l'Europe, depuis l'Italien Arcangelo Corelli jusqu'à l'Allemand
Georg Philipp Telemann en passant par l'Anglo-Italien Francesco
Geminiani - corrobore un climat subtilement nuancé, avec des danses
(loure, menuets, canarie, sarabande) et des pièces de caractère (Les
Scaramouches, La Plaisanterie, Hornpipe, Borea [vent du Nord]) ainsi
que deux suites du cosmopolite parmi les cosmopolites Georg Muffat
(compositeur franco-allemand d'origine savoyarde et d'ascendance
écossaise), intitulées respectivement Laeta Poesis [Heureuse poésie]
et Dulce Somnium [Doux Rêve]. À l'instar de la
Suite “La Changeante”, ce programme autour de
l'”humeur automnale” porte à la mélancolie, aux rêves
et aux changements…
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 23 Novembre 2021 - 20h00
D'un matin de printemps
Mardi 23 Novembre 2021 - 20h00
Concert
Trio Hélios
Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Trio avec piano n° 1 en fa majeur, opus 18
Maurice Ravel (1875-1921)
Trio avec piano en la mineur
Lili Boulanger (1893-1918)
D'un matin de printemps
 
Le renouveau de la musique de chambre française dans la deuxième
moitié du XIXe siècle commence en 1864 avec le riant Trio avec piano n° 1
(opus 18) de Camille Saint-Saëns, créé le 29 décembre 1867. Cinquante
ans plus tard, Maurice Ravel compose à son tour un Trio avec piano
pur et raffiné (créé le 28 janvier 1915), non sans avoir au préalable étudié
de près la partition de l'opus 18 de Saint-Saëns pour en assimiler la
maîtrise formelle ainsi que l'équilibre sonore. Les deux oeuvres partagent
le recours au patrimoine folklorique - auvergnat pour Saint-Saëns,
basque pour Ravel - et une liesse rythmique, que Saint-Saëns puise
dans les grandes pages beethovéniennes alors que Ravel la trouve
dans les rythmiques asymétriques des danses basques. De plus, Ravel
fait référence au pantun malais, une forme poétique d'une subtile
complexité. Première femme à remporter le Grand Prix de Rome (en
1913), Lili Boulanger adopte avec une audace naturelle le langage
musical de son temps, que ce soit pour ses grandes oeuvres chorales ou
des pièces plus intimes comme D'un matin de printemps composé en
1917 - qui clôt le programme dans une atmosphère des plus optimistes.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 30 Novembre 2021 - 20h00
Poème
Mardi 30 Novembre 2021 - 20h00
Concert
Jasmine Eudeline, violon
Isabelle Perez, violon
Mayeul Girard, alto
Stéphane André, violoncelle
Marie-Pascale Talbot, piano
Gabriel Dupont (1878-1914)
Poème pour piano et quatuor à cordes
Louis Vierne (1870-1937)
Quintette pour piano et cordes en ut mineur, opus 42
 
« 1893 : Gabriel Dupont, un amour d'enfant, nature expansive, tempérament
d'artiste de haute lignée » écrit Louis Vierne dans son journal,
bien avant que leur relation de professeur à élève ne prenne le chemin
d'une longue et indéfectible amitié. Louis Vierne compose en 1918 son
grandiose Quintette pour piano et cordes comme un ex-voto élevé à la
mémoire de son fils Jacques, mort à la guerre. Écrit dans la tonalité
dramatique d'ut mineur, ce chef-d'oeuvre absolu tour à tour médite,
chante la peine, s'apaise, crie de douleur et combat avec héroïsme,
avant de s'achever avec véhémence. De son côté, Gabriel Dupont, avec
les trois parties (Sombre et douloureux, Clair et calme, Joyeux et ensoleillé)
de son vibrant et inspiré Poème de 1911, apporte du réconfort jusque
dans les tranchées, comme le relate Henry Croisille le 15 septembre 1916 :
« Cher et tendre Gabriel, vous effacez, sur les visages de nos hommes,
cette résignation farouche, cette fatigue têtue, cette rêverie funèbre
et sans espoir. Soyez béni, dans votre tombe encore fraîche, de nous
apporter, ce soir, la grâce consolatrice de vos chants harmonieux,
souples et odorants, qui nous prennent comme des bras qui laisseraient
tomber une gerbe de fleurs, avant de nous étreindre. »
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Du Dimanche 05/12/2021 au Dimanche 15/05/2022
Mini concert : Un récital enfantin
Du Dimanche 05/12/2021 au Dimanche 15/05/2022
Concert
Anne Warthmann, soprano
Ilaria Carnevali, piano
Oeuvres de Poulenc, Saint-Saëns, Rossini, Kosma, Satie, etc.
 
Qui a dit que le récital lyrique était un moment exclusivement réservé à une élite intellectuelle et adulte ? Pas nos deux interprètes en tout cas : se jouant des codes du duo soprano-piano, brodant lubies et inquiétudes des plus jeunes avec accessoires et costumes, elles font appel aux pépites du Répertoire pour évoquer de drôles d'animaux et des métiers bizarres, aborder avec malice ce qui fait peur aux enfants et ce qui énerve les parents, revivre l'école autrement… - grâce à ce vrai récital sur mesure, il n'y a plus aucune raison de priver les enfants du charme du chant lyrique !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 07 Décembre 2021 - 20h00
Stèles
Mardi 07 Décembre 2021 - 20h00
Concert
Ensemble Gustave
Benoît Menut (né en 1977)
Stèles, d'après Victor Segalen, pour quatuor avec piano
Ernest Chausson (1855-1899)
Quatuor pour piano et cordes en la majeur, opus 30
 
En Chine, sous les Han, voici deux mille années, les stèles étaient
des montants destinés à faciliter la mise en terre des cercueils.
On y inscrivait des commentaires en guise d'oraison funèbre.
Leur orientation est significative : les stèles donnant vers l'est
parlent d'amour, celles plantées le long du chemin sont adressées
à ceux qui les rencontrent, au hasard de leurs pérégrinations. En 1912,
elles prêtent leur nom à un recueil de poèmes en prose de Victor
Segalen qui, à son tour, inspire Benoît Menut : « Les Stèles m'ont
immédiatement parlé, m'ont donné envie d'une oeuvre de musique de
chambre, sans voix mais directement issue du texte, de ses couleurs, de
son rythme. » Ainsi, les Stèles composées en 2017 se présentent comme
« une invitation au voyage, un lien invisible entre la musique des mots
et des sons ». Amoureux lui aussi de la beauté, Ernest Chausson écrit
en 1897, deux ans avant de mourir des suites d'un accident de bicyclette,
son “ presque folâtre” et néanmoins admirable Quatuor avec piano,
sommet de son oeuvre.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 14 Décembre 2021 - 20h00
De Wolfgang à Reynaldo
Mardi 14 Décembre 2021 - 20h00
Concert
DE WOLFGANG À REYNALDO
Shani Diluka, piano
Orchestre de Caen
Nicolas Simon, direction
Reynaldo Hahn (1874-1947)
Mozart, comédie musicale de Sacha Guitry : Ouverture
Concerto pour piano en mi majeur
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Symphonie n° 39 en mi bémol majeur, K 543
 
Immortel Mozart ! Sacha Guitry consacre à ses - fictives ! - aventures
sentimentales parisiennes de 1778, une comédie en trois actes, créée en
1925 et pour laquelle il commande la musique à Reynaldo Hahn, ancien
condisciple de Gabriel Dupont au Conservatoire de Paris, dans la classe
de composition de Jules Massenet*. « Cet “ instrument de musique de
génie” qui s'appelle Reynaldo Hahn étreint tous les coeurs, mouille tous
les yeux, dans le frisson d'admiration qu'il propage au loin et qui nous
fait trembler, nous courbe tous l'un après l'autre, dans une silencieuse
et solennelle ondulation des blés sous le vent » écrit Marcel Proust dans
Le Figaro le 11 mai 1903. Si Mozart ressortit à la musique légère, le
compositeur n'en néglige pas pour autant la musique savante, comme
le montre son très beau Concerto pour piano daté de 1930. Le concert
s'achève par un retour aux sources avec la célèbre Symphonie n° 39 de
Wolfgang Amadeus Mozart lui-même, oeuvre majeure parfois surnommée
“symphonie maçonnique” non seulement en raison de sa tonalité à
trois bémols et de la présence de la clarinette, mais surtout en vertu de
l'idéal spirituel qui s'y exprime avec une gravité confiante et joyeuse.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 11 Janvier 2022 - 20h00
Le chant de la destinée
Mardi 11 Janvier 2022 - 20h00
Concert
Orchestre de Caen
Elèves du Conservatoire de Caen
Nicolas Simon, direction
Gabriel Dupont (1878-1914)
Le Chant de la destinée
Modest Mussorgsky (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (orchestration de Maurice Ravel)
Pour saluer la nouvelle année, l'Orchestre de Caen, avec un effectif
étoffé de la présence d'élèves du Conservatoire de Caen, interprète
deux oeuvres faisant appel à un grand orchestre symphonique. Modest
Moussorgski compose en 1874 les puissants Tableaux d'une exposition
pour piano, après la visite d'une exposition montrant plus de 400
oeuvres de son ami Viktor Hartmann, peintre et architecte décédé à
l'âge de seulement 39 ans. Cette oeuvre d'une poignante intensité se
trouve rehaussée, en 1922 sous la plume de Maurice Ravel, des multiples
couleurs instrumentales d'un orchestre symphonique comprenant, en
plus de l'effectif classique, des instruments rarement présents comme les
flûtes piccolo, le cor anglais, la clarinette basse, le contrebasson, le
saxophone alto, deux harpes et le célesta, sans compter les nombreuses
percussions : glockenspiel, cloche tubulaire, tam-tam, crécelle, fouet,
cymbales, tambour, grosse caisse et xylophone. Comme Viktor Hartmann,
Gabriel Dupont est décédé jeune, à l'âge de 36 ans, le 1er août 1914.
Malade depuis l'enfance, il compose à vingt-neuf ans l'émouvant Chant
de la destinée* dont la création à Paris le 27 octobre 1907 fut un franc
succès : « ce court poème est une oeuvre bien personnelle, très expressive
et très sincère » (Le Ménestrel) qui donne du destin une double
image, à l'instar de la citation de Jules Laforgue portée en exergue de
la partition : « Berce-moi, roule-moi, vaste fatalité ! »
* entendu dans la version pour deux pianos le 19 octobre.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Du Dimanche 16/01/2022 au Dimanche 06/03/2022
Mini concert : Dancing brass movie
Du Dimanche 16/01/2022 au Dimanche 06/03/2022
Concert
Stéphane Bellenger, trompette
Jonathan Rezé, trompette
Romain Durand, trombone
Cédric Trével, tuba
Les indestructibles, Avengers, mais aussi Bach, Tchaïkovski, Strauss, etc.
 
Les super-héros sont de retour : d'ouest en est, du nord au sud, de l'âge baroque à nos jours, les musiciens jonglent avec les frontières spatiales et temporelles ! Deux trompettes, un trombone et un tuba - quatre cuivres donc - s'unissent pour un répertoire au large éventail stylistique, parcourant - grâce à leurs seules facultés - le temps et l'espace, depuis les impérissables fugues de Jean-Sébastien Bach jusqu'aux imposantes musiques des Avengers et des Indestructibles en passant par les entraînantes musiques à danser sud-américaine, tchèque et napolitaine. Au centre de ce grand périple reposent de tendres liens familiaux : Teddy Trombone fait partie d'une quinzaine de pièces composées par le même compositeur autour de la famille “Trombone”. il est le frère de Miss Trombone et porte le prénom de l'ours en peluche universel, appelé Teddy dans les pays anglophones. Avec ce don d'ubiquité, les quatre musiciens révèlent leurs mystérieux pouvoirs, dignes des plus grands Superman, Batman, Wonder Woman… ou autres Quatre Fantastiques.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 18 Janvier 2022 - 20h00
Dumka
Mardi 18 Janvier 2022 - 20h00
Concert
Quintette Astréos
Eric Tanguy (né en 1968)
Quintette pour piano et quatuor à cordes
 
Antonin Dvorak (1841-1904)
Quintette pour piano et cordes en la majeur, opus 81
 
Né en 1968 à Caen - soit quatre-vingt-dix ans après Gabriel Dupont
- Éric Tanguy fut élève au Conservatoire de Caen avant de se tourner
vers la composition. Il a été le compositeur invité du festival Aspects des
Musiques d'Aujourd'hui en 2007. Son intelligent Quintette pour piano
et quatuor à cordes date de 2018-2019 et répond à une commande, à
l'occasion de son centenaire, de l'École Normale de Musique de Paris
(où il enseigne la composition). Le populaire Quintette du Tchèque
Antonín Dvořák date de 1887 et constitue sa troisième (et dernière)
incursion dans le genre du quintette avec piano. Il ressortit à la période
slave du compositeur pendant laquelle ce dernier utilise mélodies et
danses issues de la musique traditionnelle tchèque - comme la dumka
(2ème mouvement) ou le furiant (3ème mouvement) - tout en maîtrisant
parfaitement les formes classiques pour lesquelles Mozart, Schubert et
Beethoven furent ses références. Mais la verve lyrique et l'optimisme
communicatif de sa musique constituent - pour notre plus grand bonheur
- sa signature personnelle.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 25 Janvier 2022 - 20h00
Barbara, enchanteuse de la nuit
Mardi 25 Janvier 2022 - 20h00
Concert
Priscilia Valdazo, chant
Lucas Henri, contrebasse, guitare et mandoline
Vincent Lochet, clarinette et clarinette basse
Pierre Cussac, accordéon
Leonardo Montana, piano
« Je ne suis pas chanteuse, je suis une femme qui chante » : ainsi se
définit Barbara, auteure-compositrice-interprète devenue - au fil d'une
carrière construite pas à pas avec une détermination et une obstination
portées par une nécessité intérieure impérieuse - une figure marquante
de la chanson française du XXe siècle. Elle constate sobrement : « Je fais
ce que j'ai envie de faire, comme j'ai envie de le faire. Et tant que j'aurai
mon public, ils ne pourront absolument rien contre moi. Contre une
vague d'amour comme ça, on ne peut rien faire. » Plus de vingt ans
après son décès, la poésie de ses textes et la subtilité de ses mélodies
n'ont rien perdu de leur force émotionnelle : Dis, quand reviendras-tu ?,
Nantes, Göttingen, L'Aigle noir, Ma plus belle histoire d'amour… L'univers
des chansons de la “grande dame brune”, si étroitement
lié aux événements marquants de sa vie, exprime le
plus souvent des déchirures profondes, des amours
déçues, une vision cruelle du monde, mais aussi l'espoir
d'un monde d'amitié. Et surtout une immense tendresse.
Mardi 22 Février 2022 - 20h00
La maison dans les dunes
Mardi 22 Février 2022 - 20h00
Concert
RÉCITAL DU CŒUR
Romain Descharmes, piano
Gabriel Dupont (1878-1914)
La Maison dans les dunes
 
« Seul avec le ciel clair et la mer libre » : ce vers
de Friedrich Nietzsche, porté en exergue de la
partition du deuxième grand cycle pianistique (que Gabriel
Dupont composa en 1908-1909), nous fait imaginer une Maison dans
les dunes, où l'on vit solitaire au rythme de la mer, depuis le clair matin
jusqu'au soir dans les pins avec son Clair d'étoiles - une Maison du
souvenir d'où l'on entend Le bruissement de la mer, la nuit ; d'où l'on
aperçoit des Voiles sur l'eau ; d'où l'on s'imprègne de [S]on frère le vent
et [sa] soeur la pluie et d'où l'on observe tant les Houles que Le soleil
[qui] se joue dans les vagues. « La Mer, partout, y fait entendre sa voix,
qui prend tous les rythmes et tous les accents : amoureuse et rieuse,
murmurante ou plaintive, souvent lointaine et basse comme un sourd
grondement de fauve ou se déchaînant, aiguë et hurlante, dans la
chevauchée farouche des lames », écrit Le Ménestrel dans son compterendu
de la création de l'oeuvre, le 3 juin 1910 à Paris, par Maurice
Dumesnil*, avec lequel le compositeur avait lu l'oeuvre dès l'été précédent,
à Trouville. Face à la mer, le musicien goûte - et nous fait partager - la
Mélancolie du bonheur, seul avec le son clair et l'âme libre.
* auteur de la version pour deux pianos du Chant de la Destinée
(cf. concert du 19 octobre 2021.)
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Du Mercredi 23/02/2022 au Mercredi 22/06/2022
Mini concert : Touches et lames
Du Mercredi 23/02/2022 au Mercredi 22/06/2022
Concert
Caroline Bernhard, percussion
Emmanuelle Jeannenez, piano
Oeuvres de Glass, Gerswhin, Bach et Piazzolla
 
Les touches noires ou blanches du piano s'associent aux lames monochromes tour à tour du marimba (clavier à lames en bois) et du vibraphone (clavier à lames en métal) pour fusionner leurs couleurs sonores en une sonorité nouvelle - et absolument magique ! Mélangeant les modes d'attaques (marteaux pour le piano, baguettes pour les deux instruments de percussion), ce timbre novateur se prête à toutes sortes de musiques : aussi bien à la paisible berceuse de Johann Sebastian Bach, à la flamboyance du tango d'Astor Piazzolla, aux élans spontanés de George Gershwin qu'à l'hypnotique musique minimaliste et répétitive de Philip Glass, bref, à non moins de trois siècles de musique. D'une grande beauté, l'union quasi surnaturelle de ces instruments est une découverte qui saura assurément nous toucher l'âme !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Du Dimanche 27/02/2022 au Dimanche 03/04/2022
Mini concert : À 16 cordes
Du Dimanche 27/02/2022 au Dimanche 03/04/2022
Concert
Guillaume Cubero, violon
Isabelle Perez, violon
Jean-Philippe Gandit, alto
Camille Bloch, violoncelle
Œuvres de Mozart, Dvořák, Puccini, Heidrich, Kreisler, Piazzolla.
 
Que d'anniversaires ! Les 70 ans de l'Orchestre de Caen (un vieux Monsieur, plein d'expérience et de sagesse), les 40 ans du festival Aspects des Musiques d'Aujourd'hui (dans la force de l'âge), le centenaire de la naissance d'Astor Piazzolla : quoi de mieux, pour fêter tout cela, qu'une rétrospective sur la musique occidentale grâce aux variations sur le thème de Joyeux Anniversaire écrites avec une jubilation (doublée d'une remarquable maîtrise stylistique !) par Peter Heidrich et servies par la plus prestigieuse formation de musique de chambre, le quatuor à cordes ! Ces festivités musicales seront précédées de grandes œuvres du Répertoire - avec le prodigieux génie de Mozart, l'attentif romantisme de Dvořák, les élégiaques Chrysanthèmes de Puccini - et suivies par la virtuosité du célèbre violoniste Kreisler ainsi que de l'indémodable tango Oblivion [oubli] de Piazzolla. Joyeux anniversaire !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 01 Mars 2022 - 20h00
Une bande de clavecins
Mardi 01 Mars 2022 - 20h00
Concert
Freddy Eichelberger, clavecin
Pierre Gallon, clavecin
Yoann Moulin, clavecin
Œuvres de Johann Hermann Schein (1586-1630),
Anthony Holborne (1545-1602),
Giovanni Maria Trabaci (1575-1647),
Jean de Macque (1550-1614),
Henry Purcell (1659-1695),
Giuseppe Guamenberger (ca.1550-après 1600), etc.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 01 Février 2022 - 20h00
Seguidilla
Mardi 01 Février 2022 - 20h00
Concert
Olivier Pelmoine, guitare
Orchestre de Caen
Nicolas Simon, direction
Jules Massenet (1842-1912)
Le Cid, Musique de ballet
 
Georges Bizet (1838-1875)
Suites de Carmen - extraits
 
Maurice Ohana (1913-1992)
Trois graphiques, concerto pour guitare et orchestre
 
Séville, l'Andalousie, l'Espagne - autant de mythes qui ont nourri l'imagination de Jules Massenet et de Georges Bizet. L'un comme l'autre ont
composé un opéra - Le Cid d'après la tragi-comédie de Pierre Corneille,
Carmen d'après la nouvelle de Prosper Mérimée - dont l'action se
déroule à Séville. Du premier, on entendra les sept danses espagnoles
du quatrième tableau (Acte II) : castillane, andalouse, aragonaise,
aubade, catalane, madrilène, navarraise en autant de pièces fort
caractéristiques ; du second, de rutilantes pièces choisies dans les deux
Suites de Carmen. Si Bizet et Massenet proposent le portrait d'une
Espagne imaginaire, il n'en va pas de même pour Maurice Ohana,
nourri dès l'enfance au cante jondo andalou et aux improvisations des
musiciens berbères au Maroc. Pour lui, « composer, c'est fatalement
explorer ses racines ». Ainsi, reposant sur les structures rythmiques des
grands genres du flamenco, les Trois Graphiques de 1957 se veulent
« sobres et incisifs, avec la netteté des dégradés du noir au blanc,
comme dans les eaux-fortes de Goya ». ¡Viva España!
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 08 Mars 2022 - 20h00
Récital APPASSIONATO
Mardi 08 Mars 2022 - 20h00
Concert
Alejandro Gómez Pareja, violoncelle
Lauréat du concours Appassionato violoncelle
Joël Klépal 2021
Les 10 et 11 mai 2021, la 1ère édition du Concours Appassionato violoncelle Joël Klépal sous le marrainage d'Emmanuelle Bertrand se tenait au Conservatoire & Orchestre de Caen. Onze demi-finalistes - de six nationalités différentes - puis trois finalistes ont donné le meilleur d'eux-mêmes face à un jury professionnel.
Le lauréat de cette première édition, Alejandro Gómez Pareja, un jeune
violoncelliste espagnol, se produira en récital ce 8 mars 2022 et
reviendra en 2022-23 aux côtés de l'Orchestre de Caen.
En 2019, le Conservatoire & Orchestre de Caen a fait l'acquisition d'un
violoncelle d'exception du luthier Joël Klépal, grâce à Appassionato son
club de mécènes et notamment Partélios, l'Espace culturel Leclerc Ifs,
Noyon, le Mémorial de Caen et Quincé construction. Le lauréat remporte
le prêt de cet instrument pendant trois ans.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 15 Mars 2022 - 20h00
(AMA) #1 Wenceslao
Mardi 15 Mars 2022 - 20h00
Concert
Trio K/D/M 
Orchestre de Caen
Léo Warynski, direction
Martin Matalon (né en 1958)
K/D/M Concerto (Création européenne)
Wenceslao, suite orchestrale d'après l'opéra L'Ombre de Venceslao
(Création, commande du Festival Aspects des Musiques d'Aujourd'hui)
 
Maurice Ravel (1875-1937)
Le Tombeau de Couperin
 
Nina Senk (née en 1982)
Chant pour orchestre à cordes
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mercredi 16 Mars 2022 - 18h00
(AMA) #2 Percussions symphoniques
Mercredi 16 Mars 2022 - 18h00
Concert
Trio K/D/M 
Martin Matalon (né en 1958)
K/D/M Concerto  
 
Maurice Ravel (1875-1937)
Le tombeau de Couperin
Le timbre ? C'est, bien sûr, le petit rectangle avec image que l'on colle sur les enveloppes pour les envoyer par la poste, mais c'est aussi une des propriétés du son : celle qui permet de distinguer les instruments les uns des autres, alors même qu'ils jouent la même musique. Maurice Ravel, par exemple, habille la musique de son Tombeau de Couperin, initialement écrit pour piano seul, de toutes les couleurs de l'orchestre symphonique. Mais pour enrichir encore la palette sonore, le XXe siècle fait surgir de nouveaux instruments, notamment de percussion. Ainsi, outre les traditionnels grosse caisse et triangle, le K/D/M Concerto de Martin Matalon fait intervenir non seulement caisse-claire, marimbas, vibraphone, gongs, makubios, crotales, cymbales frottées, mais aussi un accordéon aux sonorités inattendues. Les enfants du XXie siècle vont adorer cette ivresse de couleurs inouïes !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Jeudi 17 Mars 2022 - 20h00
(AMA) #3 Traces
Jeudi 17 Mars 2022 - 20h00
Concert
Trio K/D/M 
Iannis Xenakis (1922-2001)
Psappha, pour percussion solo
 
Martin Matalon (né en 1958)
Traces IV, pour marimba et dispositif électronique
Traces X, pour accordéon et dispositif électronique
Traces XVI, pour vibraphone et dispositif électronique (création)
 
Manon Lepauvre (née en 1992)
Morpho, pour accordéon et deux percussionnistes
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Vendredi 18 Mars 2022 - 20h00
(AMA) #4 Vent d'est
Vendredi 18 Mars 2022 - 20h00
Concert
Valeria Kafelnikov, harpe
Orchestre Régional de Normandie
Jean Deroyer, direction
Tôn Thât Tiêt (né en 1933)
Vô-Vi, pour orchestre à cordes
Les Jardins d'autre monde, pour harpe et ensemble instrumental
 
Claude Debussy (1862-1918)
Deux danses, pour harpe et orchestre à cordes
 
P. Q. Phan (né en 1962)
East Wind (création, co-commande du Festival Aspects
des Musiques d'Aujourd'hui et de l'Orchestre Régional de Normandie)
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Samedi 19 Mars 2022 - 15h30
(AMA) #6 Nineteen eighty two
Samedi 19 Mars 2022 - 15h30
Concert
Anne Warthmann, soprano
Kanako Momono, flûte - Julien Desgranges, clarinette
Marianne Montac, basson
Jasmine Eudeline et Alexandra Mus, violon
Jean-Philippe Gandit, alto - Camille Bloch, violoncelle
Julien Le Prado, piano
Œuvres de Aaron Copland (1900-1990),
Philip Glass (né en 1937), Tom Johnson (né en 1939),
David Lang (né en 1957), Steve Reich (né en 1957),
Terry Riley (né en 1936)
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Samedi 19 Mars 2022 - 20h00
(AMA) #7 Vingt regards sur l'Enfant-Jésus
Samedi 19 Mars 2022 - 20h00
Concert
Marie-Pascale Talbot, piano
Olivier Messiaen (1908-1992)
Vingt regards sur l'Enfant-Jésus
1. Regard du Père
2. Regard de l'étoile
3. L'échange
4. Regard de la Vierge
5. Regard du Fils sur le Fils
6. Par Lui tout a été fait
7. Regard de la Croix
8. Regard des hauteurs
9. Regard du temps
10. Regard de l'Esprit de joie
11. Première communion de la Vierge
12. La parole toute puissante
13. Noël
14. Regard des Anges
15. Le baiser de l'Enfant-Jésus
16. Regard des prophètes, des bergers et des Mages
17. Regard du silence
18. Regard de l'Onction terrible
19. Je dors, mais mon coeur veille
20. Regard de l'Église d'amour
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Dimanche 20 Mars 2022 - 11h00
(AMA) #8 T.E.R.R.A.
Dimanche 20 Mars 2022 - 11h00
Concert
Trio Salzedo
Martin Matalon (né en 1958)
Formas de Arena, pour flûte, violoncelle et harpe
 
Kajia Saariaho (née en 1952)
Laconisme de l'Aile, pour flûte seule
 
Tôn Thât Tiêt (né en 1933)
Incarnations structurales, pour flûte, violoncelle et harpe
 
Joan Magrané Figuera (né en 1988)
Nouvelle pièce (création mondiale pour harpe)
 
Nina Senk (née en 1982)
T.E.R.R.A., pour flûte, violoncelle et harpe
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Dimanche 20 Mars 2022 - 17h00
(AMA) #9 L'Arbalète Magique
Dimanche 20 Mars 2022 - 17h00
Concert
Ensemble Musicatreize
Mayeul Girard, alto
Iris Torossian, harpe
Yvon Quénéa, flûte
nn, percussion
Roland Hayrabedian, direction
Tôn Thât Tiêt (né en 1933)
L'Arbalète Magique
Opéra de chambre pour 9 chanteurs, alto, harpe, flûte et percussion
(Livret : Tâm Qùy, d'après la légende vietnamienne de Mi Châu et Trong Thuy)
 
Coproduction Orchestre de Caen, Ensemble Musicatreize
En partenariat avec le festival Ribambelle
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 22 Mars 2022 - 20h00
Palimpseste
Mardi 22 Mars 2022 - 20h00
Concert
Quatuor Belcea
Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Quatuor à cordes n° 14 en fa dièse majeur, opus 142
 
Johannes Brahms (1833-1897)
Quatuor à cordes n° 1 en ut mineur, opus 51
 
« Le vrai moyen de respecter le passé, c'est de continuer, vers l'avenir,
l'oeuvre des forces vives qui, dans le passé, travaillèrent » clame le
citoyen Jean Jaurès en janvier 1910 à la Chambre des Députés.
Et c'est précisément ce que font tant Johannes Brahms que Dmitri
Chostakovitch : le Premier Quatuor de l'Allemand, achevé en 1873, et le
Quatorzième Quatuor du Russe, composé cent ans plus tard, s'inscrivent
avec une esthétique très personnelle dans une tradition du quatuor à
cordes exigeante et rigoureuse. Brahms, « solitaire mais libre » dans
son expérience artistique, jette un pont vers la modernité de par sa
fidélité à lui-même, sans concessions envers une mode contraire à sa
propre essentialité. Chostakovitch, dans son quatorzième quatuor, fait
preuve de la même sincérité en livrant une oeuvre souriante, malgré la
mélancolie sous-jacente. Tous deux prouvent que « la tradition n'est
pas le culte des cendres, mais la transmission du feu ».
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 29 Mars 2022 - 20h00
Hadaly, l'éternel féminin
Mardi 29 Mars 2022 - 20h00
Concert
Anne Warthmann, soprano
Laëtitia Sarazin, flûte
Stéphane André, violoncelle
Iris Torossian, harpe
Mélodies de :
Claude Debussy (1862-1918), Ernest Chausson (1855-1899),
Gabriel Fauré (1845-1924), Henri Duparc (1848-1933),
Camille Saint-Saëns (1835-1921), Paul Bernard (1827-1879),
Maurice Ravel (1875-1937), Reynaldo Hahn (1874-1947),
Jacques Ibert (1890-1962), Jules Massenet (1842-1912)
 
Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la mélodie française unit les plus
grands musiciens (Paul Bernard, Camille Saint-Saëns, Gabriel Fauré,
Henri Duparc, Ernest Chausson, Reynaldo Hahn, Jules Massenet, etc.)
aux plus grands poètes (Victor Hugo, Théophile Gautier, Leconte de
Lisle, Paul Verlaine, etc.) dans un but commun : mettre en valeur la
souplesse et la beauté de la langue par l'inégalable subtilité de la courbe
vocale, de ses rythmes et de son harmonie. Porté par la voix, la flûte, le
violoncelle et la harpe, un florilège de ce répertoire retrace aujourd'hui
les six livres de L'Ève future d'Auguste de Villiers de L'Isle-Adam :
l'amour déçu, le secret de la création, le monde des oiseaux, l'amour
révélé, le voyage et enfin, l'issue tragique. À ces mélodies s'ajoutent trois
pièces instrumentales, l'impressionniste Arabesque de Claude Debussy,
le fougueux et sensuel Entr'acte de Jacques Ibert et, de Maurice Ravel,
le premier mouvement de la Sonatine, lumineuse, claire, pudique et
d'une cristalline perfection.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Du Lundi 04/04/2022 au Mardi 05/04/2022
In spirit
Du Lundi 04/04/2022 au Mardi 05/04/2022
Concert
In Spirit
Claude Tchamitchian, composition et contrebasse
« La conception de ce 3ème solo In Spirit obéit à la même nécessité
que j'éprouve depuis toujours d'explorer de nouveaux territoires et de
développer de nouveaux langages propres à la contrebasse. Deux
choses pourtant caractérisent ce nouveau solo. Pour la première fois
depuis que je compose, j'en ai pré-entendu la musique, déclenchant un
processus pour la faire naître qui m'a fait agir sur les fondamentaux
même de l'instrument, alors que, dans mes deux précédents solos
Jeux d'Enfants et Another Childhood, la musique se révélait au fur et à
mesure du travail de conception. Ce processus a peu à peu imposé le
fait de devoir recourir à un deuxième instrument. Et j'ai alors eu la
chance de me voir confier une des deux contrebasses que possédait
Jean-François Jenny-Clarke, merveilleuse opportunité, me permettant de
mener à bien la création de ce solo... l'année même du 20ème anniversaire
de sa disparition, étonnante coïncidence. »
Claude Tchamitchian
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 26 Avril 2022 - 20h00
Londres
Mardi 26 Avril 2022 - 20h00
Concert
Lauréat du concours Jacques Lancelot, clarinette
Orchestre de Caen
Nicolas Simon, direction
Concours international de clarinette
Jacques Lancelot
Le Concours international de clarinette Jacques Lancelot est né en 2012 pour rendre hommage au grand clarinettiste normand Jacques Lancelot. Il se déroule tous les deux ans alternativement en France et au Japon. A l'occasion de cette 5ème édition, 150 des meilleurs clarinettistes mondiaux de 18 à 35 ans ont pu donner la mesure de leur talent au cours de quatre tours de sélection. A l'issue de la finale, le Lauréat du Premier Prix est invité à se produire dans une tournée internationale de concerts.
 
Carl Maria von Weber (1786-1826)
Concerto pour clarinette n° 2 en mi bémol majeur, opus 74
 
Nicolas Bacri (né en 1961)
Concerto breve pour clarinette et orchestre à cordes, opus 152
 
Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie n° 104 en ré majeur “Londres”
 
Londres ! À 58 ans, Joseph Haydn entreprend son premier grand
voyage, découvre la mer et se rend dans la capitale anglaise où il arrive
au tout début de 1791. Ici, sa musique jouit d'un immense prestige - il y
est considéré comme le “Shakespeare de la musique” ! Le succès de ce
premier séjour de Haydn à Londres fut tel qu'il le renouvela en 1794-
1795, avec encore des nouveautés dans ses bagages, comme l'emploi
de la clarinette dans l'effectif orchestral. L'innovante (et toute dernière)
Symphonie n° 104, surnommée ”Londres”, y fut composée et créée avec
un vif succès le 4 mai 1795 : « L'auditoire était très satisfait, et moi aussi »
nota le compositeur. Clarinette et innovation président également à la
première partie du programme, pour laquelle l'Orchestre de Caen
accueille le lauréat du 5ème concours international de clarinette 'Jacques
Lancelot'. Aux côtés de l'orchestre, il interprètera tant le célèbre
Concerto pour clarinette n° 2 de Carl Maria von Weber que, le Concerto
breve (commande du concours) de Nicolas Bacri, compositeur contemporain
puisant le caractère intemporel de sa musique aussi volontiers
dans le classicisme que dans le romantisme ou la modernité, voire la
post-modernité. Une soirée superlative !
 
En partenariat avec le Concours international
de clarinette Jacques Lancelot
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 03 Mai 2022 - 20h00
Mille ans de musique au féminin
Mardi 03 Mai 2022 - 20h00
Concert
Annette Banneville, chant - Régis Huby, violon
Yann Letort, saxophone - François Chesnel, piano
Antoine Paganotti, batterie
Intrépides et courageuses !
Hildegard von Bingen (1098-1179 : naturaliste, médecin, femme de
lettres visionnaire et compositrice), Lili Boulanger (1893-1918 : musicienne
dès sa plus tendre enfance - jouant du piano, du violon, du violoncelle,
de la harpe et de l'orgue - elle est la première femme à remporter le
premier grand prix de Rome de composition musicale), Carla Bley (née
en 1936 : elle gagne la bourse Guggenheim de composition pour un
oeuvre prolifique et ébouriffant), Björk Guðmundsdóttir (née en 1965 :
chanteuse, auteure-compositrice-interprète et actrice islandaise à la
création onirique protéiforme). Voici quatre musiciennes dont la liberté
intérieure et la force créatrice engendrent des univers singuliers et
intemporels, s'épanouissant dans le jazz et les musiques improvisées.
Parmi tant d'autres femmes, souvent invisibles dans
l'histoire de la musique occidentale, ces quatre grandes
dames ont su trouver un large écho, élargir le champ
des possibles et ouvrir la voie aux générations futures.
Jeunes filles, à vous de jouer !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 10 Mai 2022 - 20h00
Opus Number Zoo
Mardi 10 Mai 2022 - 20h00
Concert
Yvon Quénéa, flûte
Samuel Le Dantec, hautbois
Marianne Montac, basson
nn, clarinette et cor
Emmanuelle Jeannenez, piano
Louise Farrenc (1804-1875)
Sextuor en do mineur, opus 40
 
André Caplet (1878-1925)
Quintette pour vents et piano
 
Luciano Berio (1925-2003)
Opus Number Zoo
 
Camille Saint-Saëns est considéré comme l'initiateur du renouveau de
la musique de chambre française dans la seconde moitié du XIXe siècle*.
Or, force est de constater que le catalogue de musique de chambre de
la pianiste, professeure de piano (au Conservatoire de Paris) et compositrice Louise Farrenc comporte dès 1858 non moins de douze oeuvres majeures, parmi lesquelles l'impressionnant Sextuor pour piano et vents de 1851-52 : « ce remarquable morceau prouve de nouveau que Mme Farrenc sait mettre autant de science dans son instrumentation que de grâce dans sa mélodie » (Revue et gazette musicale de Paris, 1854).
Auparavant, on aura entendu le Quintette pour vents et piano de
l'inclassable André Caplet, une oeuvre de jeunesse faisant preuve d'une
inébranlable joie de vivre, à peine entamée par la douce mélopée des
vents dans le deuxième mouvement. Et la gaieté d'atteindre son point
culminant avec Opus Number Zoo, où les interprètes assument avec
autant de brio la musique de Luciano Berio que le texte des quatre
fables de Rhoda Levine : Danse champêtre / Le cheval / La Souris grise
/ Les matous. Émotion et sourires garantis !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 17 Mai 2022 - 20h00
Le pacte
Mardi 17 Mai 2022 - 20h00
Concert
Thomas Briant, violon (Lauréat du Concours Appassionato violon Joël Klépal 2019)
Orchestre de Caen
Laëtitia Trouvé, direction
Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Concerto pour violon n° 3 en si mineur, opus 61
Danse macabre, poème symphonique en sol mineur, opus 40
 
Charles Gounod (1818-1893)
Ballet de Faust
 
« Ah ! je ris de me voir si belle ! » jubile la Castafiore en entonnant l'air
le plus connu de l'opéra le plus connu de Charles Gounod, Faust.
Dès sa création, le 19 mars 1859, l'ouvrage connut un immense succès.
Il comporte, au cinquième acte, un ballet de danses exotiques - Les
Nubiennes, Les Troyennes, Danse de Phryné, Variations de Cléopâtre,
Danse antique - dont la première est une valse n'ayant rien à envier à
celles de la famille Strauss à Vienne. Ce ballet antique (vu à travers
le prisme romantique) sera précédé de la non moins célèbre Danse
macabre (1874) de Camille Saint-Saëns où le violon solo désaccorde
son violon pour obtenir une sonorité particulièrement diabolique. Mais
c'est le Troisième (et plus célèbre) Concerto pour violon composé par
le même Camille Saint-Saëns en 1880, qui ouvre le concert avec sa
virtuosité à couper le souffle. De quoi faire le plein d'énergie printanière !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 24 Mai 2022 - 20h00
L'histoire du soldat
Mardi 24 Mai 2022 - 20h00
Concert
Solistes de l'Orchestre de Caen
Virginie Lacroix, récitante
Nicolas Simon, direction
Cécile Pruvot, illustrations
Igor Stravinski (1882-1971)
L'Histoire du soldat, mimodrame pour 7 instrumentistes et récitant
 
C'était une pandémie mondiale de grippe A (H1N1), due à une souche
particulièrement virulente et contagieuse. Elle a fait de 20 à 50 millions
de victimes, voire 100 millions selon des réévaluations récentes. Les
pays les plus touchés étaient l'Inde, la Chine, l'Europe et les États-Unis.
Faute de public et de personnel, la vie culturelle s'était effondrée… :
non, ceci n'est pas un résumé de la Covid-19, mais bien de la grippe
espagnole ayant sévi en 1918-1919. Comme aujourd'hui, les artistes
continuèrent alors, envers et contre tout, à créer : tel Igor Stravinski,
collaborant avec Charles-Ferdinand Ramuz pour L'Histoire du Soldat.
À l'origine - et en fonction des restrictions de fait - la représentation se
tenait sur une petite scène mobile montée sur tréteaux où l'histoire
était parlée (le lecteur), jouée (rôles du soldat et du diable), dansée (rôle
de la princesse) et assortie d'une fulgurante partition écrite pour sept
instrumentistes. Cent ans plus tard, l'oeuvre, présentée ici dans une mise
en espace audacieuse, reste d'une pertinence accablante !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 31 Mai 2022 - 20h00
(FIOC) #1 Du symphonisme à l'improvisation
Mardi 31 Mai 2022 - 20h00
Concert
David Briggs (Grande-Bretagne), orgue
Jeremiah Clarke (1674-1707)
La Marche du prince du Danemark, Trumpet Voluntary
 
Patrick Gowe rs (1936-2014)
An occasional Trumpet Voluntary (d'après Jeremiah Clarke)
 
César Franck (1822-1890)
Prière, opus 20
 
Louis Vierne (1870-1937)
Scherzo - extrait de la Symphonie en mi mineur n° 2, opus 20
 
Gabriel Dupont (1878-1914)
Offertoire (1902)
 
David Briggs (né en 1962)
Variations sur Greensleves
 
Hommage à Pierre Cochereau
Suite Liturgique à Notre-Dame de Paris, années 1960
Entrée sur le « Veni Creator » / Offertoire improvisé / Elévation /
1ère et 2ème Communion improvisée / Sortie
 
Improvisations reconstituées par David Briggs (première française)
 
Gabriel Dupont reçut son premier enseignement musical de son père,
organiste à l'église Saint-Pierre de Caen. Dès 1893, Gabriel s'en fut à
Paris, où il devint l'élève de Charles-Marie Widor et de Louis Vierne : c'est
donc à l'aune de la musique d'orgue que Gabriel Dupont apprit la composition et acquit une science solide du contrepoint, comme en témoigne son limpide Offertoire en sol majeur, qui reçut en mai 1902 le premier prix au concours des Archives de l'Organiste. La même année, Louis Vierne composa sa magistrale Symphonie n° 2, dont l'ondoyant Scherzo constitue la clef de voûte. Louis Vierne avait été (brièvement) l'élève de César Franck, auteur en 1860 de l'ardente Prière, oeuvre réalisant un équilibre parfait entre le divin et l'humain. Au XXe siècle, l'école française de l'orgue se perpétue avec Pierre Cochereau (1924-1984), improvisateur phénoménal auquel il est rendu hommage par la reconstitution, sous forme d'une suite liturgique, d'improvisations créées par lui dans les années 1960 sur le grand orgue Cavaillé-Coll de Notre-Dame de Paris.
La tradition anglaise de l'orgue est représentée par La Marche du Prince
du Danemark et Greensleeves, supports à la créativité des musiciens
contemporains. Pas de Brexit dans le monde de l'orgue !
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Samedi 04 Juin 2022 - 20h00
(FIOC) #2 Concert "Jeunes Talents"
Samedi 04 Juin 2022 - 20h00
Concert
Camille Bloche et Adrien Levassor, tous deux anciens étudiants de la
classe d'orgue de Caen, se produisent pour la première fois dans le
cadre du Festival International d'Orgue de Caen.
Camille Bloche, orgue
 
Nico las de Grigny (1672-1703)
Hymne « Veni Creator »
Veni Creator en taille à 5 / Fugue à 5 / Duo /
Récit de Cromorne / Dialogue sur les Grands Jeux
 
Matthias Wec kmann (1621-1674)
Choral « K omm, heiliger Geist, Herre Gott » (3 versets)
 
Olivier Messiaen (1908-1992)
Messe de la Pentecôte (extraits)
Entrée : Les langues de feu / Communion :
Les oiseaux et les sources / Sortie : Le vent de l'esprit
 
Adrien Levassor, orgue
 
Jehan Titelouze (1563-1633)
Hymne « Veni Creator » (4 versets)
 
Maurice Duruflé (1902-1986)
Prélude, Adagio et Choral varié
sur le thème du « V eni Creator », opus 4
 
Dans le répertoire grégorien, deux hymnes principales sont destinées à
la Pentecôte : le Veni creator spiritus [Viens, Esprit Créateur] et le Veni
Sancte spiritus [Viens, Esprit-Saint], traduit par Martin Luther sous le
titre de Komm, heiliger Geist, Herre Gott. La première hymne date du
IXe siècle, alors que la seconde fut composée au cours du XIIIe siècle…
et préférée des réformés car moins “pontificale”. Depuis leur origine et
jusqu'à nos jours, ces deux mélodies grégoriennes ont suscité une infinité
de variations, de réécritures, d'interprétations - parmi lesquelles une
sélection est présentée aujourd'hui, depuis Jehan Titelouze, considéré
comme le fondateur de l'école française de l'orgue, jusqu'à Maurice
Duruflé en passant par le réformé Matthias Weckmann et Nicolas de
Grigny. La Messe de la Pentecôte, seule oeuvre cultuelle d'Olivier
Messiaen, repose sur des versets bibliques : Les langues de feu et
Le vent de l'esprit sont issus des Actes des apôtres, cependant que Les
oiseaux et les sources provient du livre de Daniel (chapitre 3, versets 77
et 80). Les musiciens parlent bien des langages, chacun comme la
musique lui donne de s'exprimer.
Mardi 07 Juin 2022 - 20h00
(FIOC) #3 Fantaisies européennes
Mardi 07 Juin 2022 - 20h00
Concert
Pieter Van Dijk (Pays-Bas), orgue
 
Heinrich Scheidemann (1595-1663)
Preambulum en sol majeur, WV73
 
Anthoni van Noordt (1619-1675)
Fantaisie n° 2 en ré mineur - extrait de Tabulaturboeck
der Psalmen en Fantasyen (1659)
 
Anonyme
Daphne (3 Variations) - extrait du Manuscrit Camphuysen (circa 1670)
 
Jan Pieterszoon Swee linck (1562-1621)
Fantaisie « ut ré mi fa sol la », SwWV 263
4 Variations pour orgue sur le « Psaume 116 », SwWV 113
 
Matthias Wec kmann (1616-1674)
Magnificat II Toni (4 versets)
 
Dietrich Buxtehude (1637-1707)
Passacaille en ré mineur, BuxWV 161
Choral « N un komm der heiden Heiland », BuxWV 211
 
Nicolaus Bruhns (1665-1697)
Fantaisie sur « N un komm der heiden Heiland »
Prélude en mi mineur
 
Jan Pieterszoon Sweelinck, né vingt ans après l'ouverture du Concile
de Trente, et donc seize ans après la mort du réformateur Martin
Luther, est considéré comme le fondateur de l'école hollandaise
d'orgue. Sa musique synthétise la richesse, la complexité et le sens de
l'espace des Vénitiens avec l'ornementation et l'intimité formelle des
virginalistes anglais. Il est le premier à écrire pour l'orgue une fugue
débutant simplement par l'exposé du sujet et il développe ses idées
musicales en utilisant contre-sujets, strettes et séquences de pédale.
Sa descendance organistique est nombreuse : outre l'illustre Néerlandais
Anthoni van Noordt, en font partie de génération en génération,
les luthériens Heinrich Scheidemann et Matthias Weckmann, le prolixe
Dietrich Buxtehude et le sensible Nicolaus Bruhns. Ainsi, à travers
fantaisies, variations et autres préludes, ce programme nous permet
de suivre une lente et progressive évolution stylistique menant droit à
Jean-Sébastien Bach.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Samedi 11 Juin 2022 - 20h00
(FIOC) #4 Mozart et l'orgue
Samedi 11 Juin 2022 - 20h00
Concert
Louis-Noël Bestion de Camboulas (France), orgue
Ensemble Les Surprises :
Marie Rouquié, Gabriel Grosbard, violons
Julien Hainsworth, violoncelle
Wolfgang Amadeus mozart (1756-1791)
 
Sonate d'église n° 14 en do majeur, K 278
Adagio en do majeur, pour harmonica de verre, K 356
Sonate d'église n° 15 en do majeur, K 328
 
Sonate d'église n° 7 en fa majeur, K 224
Andante en fa majeur, pour un petit orgue mécanique, K 616
Sonate d'église n° 10 en fa majeur, K 244
 
Fantaisie en fa mineur, pour orgue mécanique, K 608
 
Sonate d'église n° 1 en mi bémol majeur, K 67
Fugue en sol mineur, K 154
« Une petite gigue pour clavier » en sol majeur, K 574, « Leipziger Gigue »
 
Sonate d'église n° 2 en si bémol majeur, K 68
 
Adagio K 404a, d'après la Sonate pour orgue n° 3, BWV 527 de J.S. Bach
Fugue-Andante cantabile K 404a d'après le Prélude
et fugue BWV 853 de J.S. Bach
 
Ouverture en do majeur, K 399
Sonate d'église n° 17 en do majeur, K 336
 
« L'orgue est à mes yeux et à mes oreilles le roi des instruments » écrit
Wolfgang Amadeus Mozart à son père Léopold le 18 octobre 1777.
De fait, Mozart était un virtuose non seulement au piano et au violon,
mais également à l'orgue, auquel il vouait une véritable passion.
Nommé maître de concert à la cathédrale de Salzbourg dès l'âge de
16 ans, il compose ses 17 sonates d'église au service du prince-archevêque
Colloredo entre 1772 et 1780. Jouées entre la lecture de l'épître et celle
de l'évangile, ces Sonate all'Epistola remplissaient une importante fonction
d'introduction à la Parole. Leur brièveté - elles sont toutes, sans
exception, en un seul mouvement - s'explique par la limitation, alors en
usage à Salzbourg, de la messe entière à une durée de 45 minutes. De
la première (KV 67, composée entre 1772 et 1775) à la dernière (KV 336
de 1780), elles sont ici habilement combinées, en groupes de deux ou
trois, avec des pièces pour orgue mécanique et d'autre pièces plus
tardives, composées notamment après la découverte par Mozart de
l'écriture contrapuntique de Jean-Sébastien Bach grâce à la fréquentation
de ses amis van Swieten, de leurs concerts… et de leur bibliothèque.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Mardi 14 Juin 2022 - 20h00
(FIOC) #5 Paysages de l'âme
Mardi 14 Juin 2022 - 20h00
Concert
Martin Schmeding (Allemagne), orgue
Felix Mendelssohn (1809-1847)
Les Hébrides (La Grotte de Fingal), ouverture opus 26
(arrangement : Martin Schmeding)
 
Robert Schumann (1810-1856)
Scènes de la forêt, opus 82
(arrangement : Oskar Gottlieb Blarr)
 
Ludwig van Beethoven (1770-1828)
Fantaisie en sol mineur, opus 77
(arrangement : Martin Schmeding)
 
Franz Liszt (1811-1886)
Deux Légendes S 175 / 2 : Saint Francois de Paule marchant sur les flots
(arrangement : Wolfgang Sebastian Meyer)
 
Julius Reubke (1834-1858)
Sonate pour orgue en do mineur sur le « Psaume 94 »
 
Exprimer le rapport entre la nature et le sentiment intérieur - voilà qui
inspire l'artiste romantique. Ainsi, le jeune Felix Mendelssohn, rapportant
de son voyage en Écosse au cours de l'été 1829 les impressions reçues
dans la grotte de Fingal, les transcrit dans le premier grand tableau
marin de la musique romantique ; ainsi, Franz Liszt découvrant la vie
de Saint François de Paule, l'imagine traverser sur son manteau le
détroit de Messine agité de courants violents ; ainsi, Robert Schumann
explorant la forêt dans son double aspect de menaçant repaire du
démoniaque d'un côté, d'asile propice à la méditation jusqu'au religieux
d'autre part, y joint la chasse comme élément du réel. Ces paysages
parlant à l'âme sont contrepointés par deux pièces d'inspiration pure ou
littéraire : la Fantaisie en sol mineur de Ludwig van Beethoven, une
« géniale improvisation tonnante et fantasquement inspirée » (François-
René Tranchefort), ainsi que la Sonate pour orgue en ut mineur de Julius
Reubke, dans laquelle on peut suivre presque verset par verset le
psaume 94 oscillant entre la colère et le réconfort. Leurs âmes sont des
paysages choisis…
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
Du Mardi 21/06/2022 au Vendredi 01/07/2022
Jour d'été
Du Mardi 21/06/2022 au Vendredi 01/07/2022
Concert
Olivier Peyrebrune, piano
Orchestre de Caen
Nicolas Simon, direction
Robert Schumann (1810-1856)
Symphonie n° 1 en si bémol majeur « le Printemps »
 
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Concerto pour piano n° 5 en ré majeur, K.175
 
Gabriel Dupont (1878-1914)
Jour d'été
 
C'est la Fête de la Musique ! Trois oeuvres composées l'âme en fête
constituent ce programme de début d'été. Robert Schumann composa
sa réjouissante Symphonie n° 1 “Le Printemps” en 1841, dans élan créateur
provoqué - en plein hiver ! - par l'impérieux « besoin de printemps qui,
tous les ans, enflamme les hommes jusque dans leur plus grand âge ».
Il y est question d'« éveil printanier, de verdure naissante, de papillons
et de tout ce qui, petit à petit, s'unit pour faire le printemps ». Gabriel
Dupont composa son séduisant triptyque Jour d'été (Matin ensoleillé /
Sous-bois / Nocturne) à l'automne 1899 pour l'Orchestre des Concerts
Symphoniques de Nancy, où l'oeuvre fut créée le 25 mars 1900, avant
sa reprise à Caen le 15 février 1902 dans le cadre de la Société des
Beaux-Arts. Enfin, dans la même veine optimiste et juvénile, Wolfgang
Amadeus Mozart composa en 1773 son Concerto pour piano n° 5 - en
réalité son premier véritable concerto d'une impressionnante série de
27 opus - dans lequel il tourne le dos au style galant au profit d'une
forte empreinte personnelle. Que ce concert festif vous soit le début
d'une chaleureuse saison estivale, en ce premier Jour d'Été.
 
Votre justificatif de réduction vous sera demandé lors du retrait de vos billets en guichet.
Si le concert apparaît comme complet, vous pouvez contacter la billetterie de l'Orchestre de Caen au 02.31.30.46.86.
billetterie de l'Orchestre de Caen joignable au 02 31 30 46 86
Paiement 100% Sécurisé