Billetterie
Billetterie du Théâtre de Namur Programmation Retour Accueil Retour Site
Recherche Par événement, festival, lieu, cp...
Ok
ETAPE 1
ETAPE 2
ETAPE 3
ETAPE 4
Choix des places
Vos coordonnées
Paiement sécurisé
Téléchargement des places

SAISON THEATRE / DANSE / CONCERT




.

Du Mercredi 24/03/2021 au Samedi 27/03/2021
UNE CEREMONIE
Du Mercredi 24/03/2021 au Samedi 27/03/2021
Théâtre
Contemporain

« Être nombreux, ça aide à tenir »
A toutes celles et ceux qui se battent et rêvent encore de changer le monde
 
Après Le Signal du Promeneur et Rumeur et petits jours, Le Raoul Collectif  - sorte de laboratoire pratique de démocratie - part en bataille contre le capital, contre la finance, contre la bêtise et les profits, contre le patriarcat et la fascination du pouvoir, contre les esprits étriqués et les discours dominants.
[quote]
En éternelle quête de sens, ces solides compagnons de route rendent hommage aux rêveurs, aux idéalistes… à celles et ceux qui, tels des « Don Quichotte », se battent à corps perdus, pas contre des moulins, mais pour se réapproprier le monde. Leurs armes ?  Le théâtre ! Un art du vivant qui fait résonner la parole, les mots, les corps, les voix, la musique, l'ivresse poétique… et l'intelligence collective !
[/quote]Ici, Don Quichotte, Sancho Panza et Rossinante croiseront le chemin de jazzmen abîmés des années 50 ou de musiciens d'un groupe de rock tiré d'un film de Kaurismaki, sur fond de cérémonie vaudou. Ensemble, ils créent des récits musicaux rebelles et hauts en couleur - une véritable célébration de l'audace ! Parce qu'on n'a plus rien à perdre ! Ou mieux … Parce qu'on a tout à gagner.
« […] Il semblerait que tout soit passé ou dépassé, que tout ait déjà été inventé. Nous nous en réjouissons : libérés de cette ambition d'avoir à délivrer du neuf, nous voulons affirmer que dans un monde qui se détruit, la création reste le seul moyen de ne pas sombrer avec lui. Cette énergie adolescente constitue le mouvement dans lequel notre collectif a vu le jour en février 2009, et veut se traduire dans l'inscription d'un théâtre qui met en avant les joies de la libération. » Raoul Collectif
 
Samedi 06 Mars 2021 - 19h00
CHARLELIE COUTURE
Samedi 06 Mars 2021 - 19h00
Spectacle
Musique

Continuer sa route coûte que coûte
Il fait partie des « icônes » d'une certaine chanson-rock littéraire.
L'élégance incontestable des grands hommes discrets.
 
Depuis trente ans, on n'a pas vu le temps passer avec ce peintre, écrivain et chanteur inclassable. Artiste dans la pleine acceptation du terme, il faut l'avoir vu sur scène pour comprendre le magnétisme qui émane de ses concerts.
Réalisé sur un coup de tête, ce 24ème album de CharlElie COUTURE «  Trésors cachés et Perles Rares » est un disque imprévu. La voix et les textes sont mis en avant comme un cadeau pour les fans et ceux qui apprécient le style unique de ce poète rock inclassable au débit /flow/slam si particulier, entre rock tendu, blues social et poésie cinématographique.
[quote]
 « Changement d'objectif, changement de focale, une manière de changer d'angle de vue, pour me remettre en question parce que le monde, change... »
[/quote]Sans fioriture inutile ni instrument superflu, l'album « Trésors cachés et Perles Rares » est une relecture-réécriture de sa propre histoire, avec des chansons re-visitées et d'autres titres inédits. Il nous met l'âme et le cœur en mouvement.
"[...] un humaniste qui a su entrelacer musique, mots et images, afin d'exprimer au plus près sa richesse intérieure" David Desvérités, auteur de la biographie "CharlElie Couture, poète rock"
 
Mercredi 19 Mai 2021 - 20h30
QUENTIN DUJARDIN & DIDIER LALOY
Mercredi 19 Mai 2021 - 20h30
Spectacle
Musique
Un dialogue entre l'eau et le feu
Une rencontre en trio particulièrement mélodique, harmonique et rythmique
Après plusieurs projets personnels et forts d'une expérience grandissante sur le plan international, Quentin Dujardin et Didier Laloy ont choisi d'écrire ensemble la musique d'un album qui leur ressemble terriblement. Les deux artistes restent inclassables de par leur musique et leur démarche originale, à la lisière du jazz, du classique, du trad ou encore des musiques de films. C'est ainsi qu'au fil de plusieurs résidences d'écriture au sein du studio d'Agua music, basé dans le Condroz, « Water & Fire » s'est construit.
Un moment musical intense où l'espace et le temps s'arrêtent un instant pour permettre l'aventure d'une écriture commune. Deux tempéraments musicaux d'apparence opposés partis à la recherche d'un terrain d'entente entre chaud et froid. Une prise de risque mariant deux conceptions différentes de la forme et de la pensée musicale. Un choc entre roman et baroque. Une richesse réelle qui donne naissance à un album magnifiquement mélodique (Avril & Les Avins sous les étoiles), bel et bien vivant (Storm & Alma). Les deux artistes dont l'expressivité se lie avec intensité se complètent à merveille dévoilant pour notre plus grand bonheur une sensation sonore à la fois brûlante et glaciale d'émotions.
Notons également la présence du jeune contrebassiste issu de l'Opéra National de Paris, Adrien Tyberghein. L'étincelance de son archet ranime un univers classique à l'évidence très éloigné d'un certain poussièrisme (Baroque & Mai). Une personnalité intense qui provoque aussi ce croisement inattendu.
*****
"Et si l'on pouvait craindre que les rassembler serait marier l'eau et le feu, le résultat est d'une harmonie folle. La guitare de Quentin Dujardin et l'accordéon diatonique de Didier Laloy s'épousent remarquablement dans la grande salle des mariages des musiques." Le Soir
 
Du Mercredi 05/05/2021 au Samedi 08/05/2021
J'ABANDONNE UNE PARTIE DE MOI ....
Du Mercredi 05/05/2021 au Samedi 08/05/2021
Théâtre
Contemporain

Et si on recommençait tout autrement ?
On en ressort le cœur gai, un peu confus.e et mis.e à nu.
 
« Êtes-vous heureux ? » … C'est la question emblématique du film documentaire « Chronique d'un été » de Jean Rouch et d'Edgar Morin, Prix de la critique internationale à Cannes en 1961.
Cinq amis et acteurs décident de s'emparer des deux - de la question et du film - et vont profiter de l'espace qu'offre encore la création théâtrale pour se réunir, discuter, s'interroger et créer au final une œuvre existentielle, emplie de poésie.
C'est un instantané de la vie de quelques jeunes adultes qui se déroule alors sous nos yeux, autour d'une table où le langage désuet se mêle au vin rouge et à la fumée de cigarette. Les trente glorieuses s'essoufflent. Mai 68 n'est pas loin. Le travail, l'amour, le mariage, le logement, la guerre… tout y est abordé. Et des questions surgissent les unes après les autres :
« C'est quoi le monde dans lequel on vit ? »
« Comment se débrouille-t-on avec la vie ? »
Comme un air de déjà vu… Et puis soudain, les costumes et le décor changent, les poses aussi. Tout est plus moderne, plus « contemporain ». Mais toujours ces mêmes interrogations…
« Que reste-t-il aujourd'hui ? »
« Que pouvons-nous inventer pour refaire le monde ? »
Au fond, et si la réponse était ailleurs ? Et si on recommençait tout autrement ?
Ce spectacle intime et touchant nous fait comprendre qu'à travers d'autres façons de partager, de vivre ensemble et de penser la société, les germes d'une utopie collective demeurent. Nous nous sentons moins seuls dans cette errance à la fois belle et absurde qu'est la vie.
*****
 « Une belle réussite, drôle sur la forme et dramatique sur le fond, poétique et politique », - Guy Duplat (La Libre Belgique)
« Sous ses airs charmants et artisanaux, avec son savant alliage de nostalgie et d'actualité, le spectacle adresse à notre époque, où la performance est partout et tout le temps, où même le bonheur se mesure en pourcentage, une belle et grande question : qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? » - Christian Saint-Pierre (Le Devoir)
*****
Cinéma-Vérité 
Point de départ de cette pièce, le film « Chronique d'un été » de Jean Rouch et Edgar Morin fait un état des lieux de la société française durant l'été 1960. Dans la rue ou au beau milieu d'un salon parisien, le réalisateur et le sociologue organisent des enquêtes, interrogent des personnages récurrents sur la vie, l'amour, le travail, provoquent des confrontations… Ils amorcent ainsi le genre « cinéma vérité » qui consiste à se rapprocher le plus possible de la réalité représentée en intervenant le moins possible.
Le « cinéma-vérité » est fait de mensonges, qui, par un hasard singulier, sont plus vrais que la vérité ». J. Rouch
 
 
[quote]
"Complainte du progrès", Boris Vian
Autrefois pour faire sa cour
On parlait d'amour
Pour mieux prouver son ardeur
On offrait son cœur
Aujourd'hui, c'est plus pareil
Ca change, ça change
Pour séduire le cher ange
On lui glisse à l'oreille
Ah ? Gudule !
Viens m'embrasser
Et je te donnerai
Un frigidaire
Un joli scooter
Un atomixer
Et du Dunlopillo
Une cuisinière
Avec un four en verre
Des tas de couverts
Et des pell'à gâteaux
Une tourniquette
Pour fair' la vinaigrette
Un bel aérateur
Pour bouffer les odeurs
Des draps qui chauffent
Un pistolet à gaufres
Un avion pour deux
Et nous serons heureux (…)
[/quote]
 
Du Mardi 09/03/2021 au Samedi 20/03/2021
PARTAGE DE MIDI
Du Mardi 09/03/2021 au Samedi 20/03/2021
Théâtre
Contemporain

L'incontrôlable et explosif désir amoureux
Trois hommes et une femme, perdus entre le ciel et la terre, unis par l'échec de leur vie, font route vers la Chine. 
*****
[quote]
« Difficile de résister à la magie de la langue claudélienne, à la beauté fulgurante de ses métaphores, à la puissance de ses rythmes. Les comédiens s'emparent du texte avec un naturel et une intensité remarquables, sans jamais céder à l'emphase. » - Dominique Mussche, RTBF
[/quote]
*****
Le soleil est au zénith. Sur le pont d'un bateau en plein milieu de l'océan, en direction de la Chine, Mesa et Yzé tombent éperdument amoureux. Il est jeune, diplomate et profondément croyant. Elle est mariée, mère de deux enfants et sa vie l'ennuie, profondément. S'ensuit une relation passionnelle, un questionnement sur l'amour mais aussi une recherche de sacré.
La pièce commence à midi et se termine à minuit. Elle suit le mouvement de passage du soleil à la lune, un déplacement symbolique du masculin vers le féminin. Car si Paul Claudel s'est concentré sur le chemin de Mesa, la metteuse en scène rééquilibre le drame autour du couple. Après tout, Ysé ne vit-elle pas, elle aussi, un parcours initiatique la menant à la rencontre de l'autre et par là, d'elle-même ? Cette relecture donne à voir à tous notre part féminine intérieure, si précieuse pour notre équilibre car « La lune n'est visible que parce qu'elle prend le reflet du soleil ».
À travers les mots si particuliers de Claudel, Héloïse Jadoul questionne les notions de grâce, c'est-à-dire de don de soi, de don gratuit mais aussi le sens donné à notre propre finitude. Un spectacle puissant, au lyrisme incandescent, qui invoque l'importance primordiale du sacré dans nos vies.
 
VERSION de 1906 :
Paul Claudel est un homme profondément croyant, son rapport à Dieu étant de nature mystique. Le thème de la religion est donc éminemment présent dans tous ses textes. C'est en 1906 qu'il couche sur le papier le récit de « Partage de Midi », inspiré de son propre drame personnel. Par pudeur et sous les conseils de son confesseur, la pièce sera mise en scène seulement quarante ans plus tard et dans une version remaniée, aux contours plus lisses. Mais Héloïse Jadoul, à l'exception de la dernière scène, a choisi de reprendre le texte original, celui qui laisse entrevoir les pulsions d'un homme brûlé à vif par la vie.
 
 
Du Jeudi 22/04/2021 au Mercredi 28/04/2021
ROOM
Du Jeudi 22/04/2021 au Mercredi 28/04/2021
Spectacle
Cirque
Sans masque, face au public
Bien à nous
Seules les fêtes savent le faire : rapprocher artistes et spectateurs !
Après 20 ans de création et le succès retentissant du spectacle « Raoul », James Thierrée entame un nouveau chapitre et renouvelle la relation qui l'unit au public.
Room est une pièce au haut plafond, aux murs épais et au plancher craquant.
Lieu vaste et brut, habité par treize musiciens, circassiens et danseurs qui ensemble, marient et décomposent l'art, le corps et l'Instrument.
Un voyage à tiroirs et en démesure dans un univers hors norme mêlant musique, cirque, danse et théâtre.
Où commence la fin ... Où finit le commencement ?
Un chaos concentré, déroutant et envoûtant !
 
[quote]
« Le corps est mon outil, mon instrument de travail. Le vecteur de mes émotions. 
Tout ce qu'on peut contrôler nous rassure. Et les mots nous protègent. Se tenir debout ou marcher, c'est une autre histoire. Autant ouvrir la boîte de Pandore ! Pour moi, le corps est l'expression des choses sur lesquelles nous n'avons aucune prise. » - James Thierrée
[/quote]  
Comme la plupart le savent déjà, James Thierrée est un artiste inclassable. Son univers onirique séduit le public à chacun de ses spectacles de La Symphonie du Hanneton à La Veillée des Abysses, d'Au revoir parapluie à Raoul, de Tabac rouge à La grenouille avait raison...
Ce travailleur infatigable a un objectif simple : être à la hauteur de l'enjeu.
 
Du Jeudi 11/03/2021 au Samedi 13/03/2021
SMITH & WESSON
Du Jeudi 11/03/2021 au Samedi 13/03/2021
Théâtre
Contemporain
Prêt à sauter?
Un scénario loufoque, une pièce à suspense!
Après l'immense succès - sur scène et en librairie -  de “Novecento : Pianiste”, Alessandro Baricco revient au théâtre avec “Smith & Wesson” dont il assure lui-même la mise en scène.
Année 1902, Tom Smith et Jerry Wesson se rencontrent au pied des chutes du Niagara. L'un passe son temps à rédiger des statistiques météorologiques; l'autre à repêcher les corps engloutis par les rapides. Rencontre exceptionnelle, comme celle que les deux types font avec Rachel Green, jeune journaliste prête à tout pour dénicher le scoop du siècle, même à embarquer Smith et Wesson dans son projet délirant: plonger dans les chutes du Niagara et s'en sortir vivante. Tout le monde en rêve, personne ne l'a jamais fait. Il ne reste alors qu'à se glisser dans un tonneau, défier les lois de la physique et sauter.
[quote]
Nous avons tous besoin d'une histoire mémorable, d'un exploit hors norme pour réaliser quelque chose qui nous soit vraiment propre.
[/quote]    
N.B.: Smith & Wesson n'ont donc rien à voir avec les célèbres fabricants d'armes à feu américains... si ce n'est la blague qu'ils en font lors de leur rencontre et leur décision d'utiliser leur prénom pour éviter toute confusion : Tom & Jerry !
*****
"Une jolie métaphore de l'audace, espiègle, drôle et avec un brin de métaphysique, où on se retrouve “l'esprit soufflé comme si on avait soi-même traversé les chutes du Niagara" - La cause littéraire
*****
 
De renommée mondiale, Alessandro Baricco est un écrivain, musicologue et homme de théâtre italien contemporain. Après le Prix Médicis étranger pour “Les Châteaux de la colère” en 1995, c'est avec “Soie” (1997) qu'il s'impose comme un des grands écrivains de la nouvelle génération. La même année “Novecento : pianiste” témoigne de son amour de la musique. En 2016 est paru son treizième roman : “La jeune épouse”.
 
Du Mercredi 29/04/2020 au Mardi 01/06/2021
YOLANDE MOREAU
Du Mercredi 29/04/2020 au Mardi 01/06/2021
Spectacle
Musique
Yolande Moreau, hors famille Deschiens, et Christian Olivier, hors Têtes Raides, croquent leur portrait de Prévert, tendre anarchiste, poète au langage déstructuré, génie des inventaires avec ratons laveurs. Hommage libre et fervent à la liberté du poète.
« Devant ce spectacle d'une heure vingt, on rit, on sourit, parfois jaune, et on est émerveillé par la qualité des mots que l'on savoure grâce à la musique et aux subtils éclairage » LE FIGARO
 
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse surBrest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même

Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même cejour-là
N'oublie pas

Un homme sous un porches'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous lapluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras

Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je tetutoie
Je dis tu à tous ceux quej'aime
Même si je ne les ai vus qu'uneseule fois
Je dis tu à tous ceux quis'aiment
Même si je ne les connais pas

Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant

Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant

Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil
terrible et désolée

Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent commes des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.
Durée: 1h20
Service Client
Du lundi au samedi de 7h à 20h
Paiement 100% sécurisé
CGV