Billetterie le temps d'aimer
Billetterie le temps d'aimer Programmation Accueil billetterie Retour site
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

Le Temps d'Aimer 2021




Festival de danse
CARTE TEMPS D'AIMER 21
Carte
Adhérent
La carte Temps d'Aimer offre 30% de réduction sur le plein tarif.
Tarif : 10 € dont 1€ reversé à une ONG environnementale
Elle est nominative et offre une place au tarif réduit par spectacle au titulaire de la carte.

MODE D'EMPLOI

Etape 1 - Achetez une ou plusieurs cartes.
Renseignez obligatoirement le nom et le prénom du titulaire de la carte
Finalisez la transaction jusqu'au paiement
Une carte dématérialisée sera générée avec un numéro d'adhérent (sous le code barre) à conserver impérativement

Etape 2 - Achetez vos places de spectacle nominatives en sélectionnant le tarif réduit*
Au moment du paiement, renseignez le numéro d'adhérent, vos nom et prénom pour chacun des spectacles choisis pour la validation du tarif réduit.

* Lors de cette transaction, il est également possible d'acheter des places supplémentaires, au tarif plein ou au tarif découverte (le cas échéant), pour des accompagnants non-titulaires d'une Carte Temps d'Aimer.
Samedi 11 Septembre 2021 - 11h00
Cie BALKIS MOUTASHAR
Samedi 11 Septembre 2021 - 11h00
Spectacle
De tête en cape
Jeune Public. Dès 5 ans
Quel bonheur, enfant, que de plonger dans une malle à déguisements débordante et que de s'inventer lion, fée ou sorcière ! Sur le plateau, un ours rugissant, une grenouille sautillante, une princesse et un super-héros. Bientôt l'ours devient un peu grenouille, la grenouille devient un peu ours et le super-héros un peu princesse… Tout ici est histoire d'illusion, de travestissement et de métamorphose, entre déguisements d'enfants, culture populaire et tradition carnavalesque. Avec Balkis Moutashar, le ballet se veut fantasque et gai : habillés de tête en cape, deux interprètes investis d'une danse composite et joyeuse titillent notre imaginaire, nous transportent dans l'univers d'un conte traditionnel mâtiné de bande dessinée. Croassements, grognements et coup de baguette magique en plus ! Mieux que personne, la chorégraphe inverse les codes, brouille les catégories et imagine un monde de transformations permanentes peuplé d'un méli-mélo d'êtres en mouvement perpétuel.
Samedi 11 Septembre 2021 - 19h00
KUKAI DANTZA
Samedi 11 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Gauekoak
Après avoir sillonné le monde avec sa dernière pièce accueillie au Festival d'Avignon, Jon Maya, le chorégraphe et directeur de la compagnie basque Kukai Dantza ouvre ses carnets de nuit intimes, fruits des questionnements et des réflexions qui l'accompagnent. De ses errances nocturnes il livre un soliloque dévoilant son processus de création, à partir de la danse, la musique, le chant, la littérature. Entouré sur scène des musiciens Xabi Bandini et Arkaitz Miner, il convie dans cette nuit de création les chorégraphes Cesc Gelabert, Israel Galván et Sharon Fridman, quand la nuit tombe et les lumières s'éteignent, quand les âmes se réveillent.
Samedi 11 Septembre 2021 - 21h00
CCN MALANDAIN BALLET BIARRITZ
Samedi 11 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
L'Oiseau de feu - Le Sacre du printemps
Véritables hits du vingtième siècle, L'Oiseau de Feu et Le Sacre du printemps d'Igor Stravinski ont été maintes fois chorégraphiés, depuis leurs créations respectives par Fokine et Nijinski pour les Ballets Russes. Pour les revisiter, Thierry Malandain et Martin Harriague sont revenus à leur source vive. Le directeur du Centre Chorégraphique National Malandain Ballet Biarritz, à la sensibilité musicale éprouvée, rend à l'Oiseau du conte originel sa spiritualité biblique de « passeur de lumières » entre ciel et terre, chargé d'apporter aux hommes consolation et espoir à l'image de François d'Assise. De son côté, Martin Harriague, artiste associé au regard percutant, s'inspire de l'argument du Sacre présenté par Stravinski dans la revue Montjoie pour mettre en scène la pulsion tellurique du vivant, à l'œuvre dans la partition. Deux écritures au regard vif pour une ouverture de festival magistrale.
Dimanche 12 Septembre 2021 - 17h00
ÉCRIRE UN MOUVEMENT - THIERRY ESCARMANT
Dimanche 12 Septembre 2021 - 17h00
Spectacle
Ruin Porn Body
Le Théâtre du Corps de Thierry Escarmant, fait de textes, de danses, d'images, de musique live, développe une écriture corporelle de la parole, physiquement très engagée, où s'entendent les timbres, les textures et les grains de la voix. Avec la comédienne Fanny Avram et le guitariste Ryan Kernoa, le chorégraphe convoque, dans un road movie mnésique, des fragments de vie, errances, accidents de parcours, grands virages et anecdotes, fait surgir la ruine, l'abandon et le vieillissement des lieux et questionne notre présence au monde. En pleine période d'incertitude, danser est alors une manière de se sauver, de repenser la fragilité de nos corps. “Dansons, dansons, sinon nous sommes perdus.” disait Pina Bausch
Dimanche 12 Septembre 2021 - 19h00
Cie HORS SERIE - HAMID BEN MAHI
Dimanche 12 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Chronic(s)2


À l'aube des années 2000 Chronic(s), un solo construit à partir des anecdotes de vie et de danse d'Hamid Ben Mahi, réécrites et orchestrées par Michel Schweizer, fît l'effet d'une petite bombe. Avec cet objet chorégraphique non identifié où les mouvements du corps résonnaient avec la prise de parole, ils traçaient, sans le savoir, l'évolution d'une danse urbaine en pleine maturation. Vingt ans plus tard, les deux chorégraphes renouent ce dialogue fructueux pour questionner la danse hip hop et en repousser les frontières. Qu'est-il devenu et comment continuer à le danser quarante ans après son émergence ? C'est aussi l'occasion pour eux de montrer combien les crises ont redéfini totalement l'état de notre humanité. En interrogeant à nouveau l'identité du danseur, Chronic(s) 2 renoue dans cette épopée autobiographique avec cette ligne tendue entre intime et politique.
Dimanche 12 Septembre 2021 - 21h00
DANTZAZ
Dimanche 12 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Fossile - Walls - Ballet Mécanique
Dantzaz embrasse à bras le corps les univers de Martin Harriague et Thierry Malandain pour prendre le pouls d'une planète malade, hoquetante, secouée de soubresauts.
Que cela soit dans Walls mettant en scène l'obsession d'un mur d'un président américain baroque et tonitruant au rythme même des phrases dudit personnage ou dans le duo Fossile qui dépeint les liens, sur fond d'urgence écologique, entre l'homme et sa planète, les deux pièces d'Harriague ouvrent pour autant, les espaces de liberté et l'espoir d'une renaissance.
On retrouve cette échappée salvatrice dans Ballet Mécanique, pièce emblématique de Thierry Malandain sur une superbe partition de Georges Antheil. Sur scène des barres de danse forment un ring au centre duquel les danseurs se livrent à une chorégraphie effrénée. Ici, tout s'achève en apothéose sur un carré de gazon, comme pour préférer la Nature à la déesse machine magnifiée par les futuristes des années 20. Un programme qui sied parfaitement aux jeunes danseurs de Dantzaz dont l'énergie et la fougue de la jeunesse incarnent la perspective d'une espérance lumineuse.
Du Lundi 13/09/2021 au Jeudi 16/09/2021
Cie ELIRALE
Du Lundi 13/09/2021 au Jeudi 16/09/2021
Spectacle
O !
jeune public - Dès 3 ans
Un O ! comme celui de l'émerveillement que les enfants dessinent de leur bouche ronde ébahie. La nouvelle création de Pantxika Telleria invite les enfants à rentrer toute en rondeur dans une cabane en forme de dôme au plus près d'un danseur. A portée des yeux et du souffle, la chorégraphe livre avec ce solo pour un danseur-musicien une danse à ressentir et à écouter. Dans les ombres projetées, dans le rythme du corps, le danseur se dresse, entouré du public qui goûte à la danse, avec l'enchantement de se découvrir spectateur.
Lundi 13 Septembre 2021 - 19h00
HERVÉ ROBBE et ENSEMBLE CAIRN
Lundi 13 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Sollicitudes
Mars 2020, pandémie, annulation, alors qu'Hervé Robbe est instigateur et architecte d'un projet réunissant danseurs et musiciens. Il repense entièrement son projet Sollicitudes pour lui donner une nouvelle ampleur dans ce contexte où vibre la notion de transformation. Dans cette nouvelle architecture, Hervé Robbe propose, à chacun des danseurs-chorégraphes d'être auteur de sa propre présence, faisant écho à ce besoin de liberté à la sortie d'une période d'inquiétudes et d'enfermement imposé. A partir de carnets d'inspiration, de missives gestuelles ou de partitions ouvertes, chacun revit des gestes qu'il a projetés ou qui l'ont traversés. Un nouvel être au présent de danse qui vient rencontrer les imaginaires musicaux de Jérôme Combier. Est né alors un nouveau projet de danse et de musique, faisant dialoguer les soli, accompagné de deux musiciens de l'Ensemble Cairn, Fanny Vicens (accordéon) et Alexa Ciciretti (violoncelle). Une sollicitation renouvelée à un collectif d'artistes virtuoses, enrichie de la collaboration pointue de la designer textile Jeanne Vicerial.
Lundi 13 Septembre 2021 - 21h00
CCN DE LA ROCHELLE / Cie ACCRORAP - KADER ATTOU
Lundi 13 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Symfonia Piesni Zalosnych


En 2010, Kader Attou, crée Symfonia Piesni Zalosnych, pièce pour dix danseurs, et inscrit sa danse dans la puissance émotionnelle de cette Symphonie n° 3 dite des chants plaintifs, du compositeur polonais Henryk Gorecki. Pour la première fois, il crée sur l'intégralité d'une œuvre musicale et y explore la rencontre entre le hip hop et la forme du Ballet. Dix ans après, il reprend cette pièce, tout autant habité par la partition qui révèle de nouvelles résonances dans le monde actuel. Parce qu'elle rejoint cette humanité dansante fondatrice de son travail et l'urgence absolue de vivre, cette symphonie résonne comme un combat, une marche langoureuse entre ténèbres et lueurs qui s'ouvre sur l'espoir.
Mardi 14 Septembre 2021 - 19h00
Cie AFFARI ESTERI
Mardi 14 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Racconti
L'un a débuté sa carrière au sein du Ballet National de Lyon, l'autre dans la prestigieuse Batsheva Dance Company, Edmond Russo et Shlomi Tuizer s'associent en 2004, créant au sein de leur compagnie Affari Esteri (Affaires Etrangères en italien) un lieu de collaborations avec des artistes d'horizons différents. Aujourd'hui, c'est avec l'écrivain Bertrand Schefer qu'ils unissent leurs écritures sensibles en partant du récit singulier de leurs six interprètes. Ils recueillent un ensemble de récits personnels autour d'une même expérience : la disparition. Pris dans un jeu d'échos, ces histoires singulières lient en une histoire collective une célébration. Six interprètes, six témoignages et se dessine une histoire de corps solidaires en quête d'une énergie commune.
Mardi 14 Septembre 2021 - 20h00
CCN DE NANTES - AMBRA SENATORE
Mardi 14 Septembre 2021 - 20h00
Spectacle
Il nous faudrait un secrétaire
Parfois décrite comme la synthèse entre Pina Bausch et Buster Keaton, la turinoise Ambra Senatore se lance dans une nouvelle aventure. En duo avec l'inénarrable chorégraphe Marc Lacourt, ils construisent et déconstruisent à vue le théâtre et la danse, l'esprit facétieux et plein de fantaisie débordante. Dans un ballet de départs et de retrouvailles, le duo se fait conteur, lancé dans des souvenirs et des bribes de récits de vie. Leurs histoires zigzaguent, rebondissent, hésitent, repartent, et leur danse hybride se fait subtile et touchante. Deux guides agiles, deux conteurs imprévisibles que l'on suit les yeux écarquillés. Pour aller où ? Qu'importe ! Comme dans toute belle odyssée, les péripéties sont toujours plus palpitantes que le terminus.
Mardi 14 Septembre 2021 - 21h00
CCN - BALLET PRELJOCAJ
Mardi 14 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Le Lac des cygnes
Le Lac des cygnes occupe une place à part dans l'histoire de la danse. Logique qu'Angelin Preljocaj, auteur d'un Roméo et Juliette et d'une Blanche-Neige, best-sellers, n'ait pas résisté plus longtemps à son attraction. En gardant les ressorts et la structure dramaturgique du ballet, Preljocaj retrouve le ballet narratif, son goût pour les histoires, en se penchant sur la motivation de chacun des personnages, ce qui les meut et les émeut. Le voilà donc qui s'empare de la danseuse-cygne et de son double maléfique, qui explore les profondeurs d'un lac qui n'a pas encore livré tous ses secrets. Une façon aussi, pour le chorégraphe, de renouer avec cette attirance pour la culture du ballet russe, en quête de virtuosité, de rigueur, de fragilité et de majesté.
Mercredi 15 Septembre 2021 - 19h00
CHRYSTEL GUILLEBEAUD
Mercredi 15 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Ton Fémur chante
Le grand public l'a vu dans le film de Wim Wenders rendant hommage à Pina Baush, dont elle fut l'interprète pendant 20 ans. Chrystel Guillebeaud a traversé la fin du XXème siècle et le début du XXIème comme danseuse emblématique du Tanztheater Wuppertal. Aujourd'hui, son corps de danseuse porte les marques du temps. Elle danse avec un squelette, s'entretient avec lui, parle du quotidien, de l'amour, de la haine et de la mort. Sur la musique bombastique de Jean-Baptiste Lully, soulignant le caractère martial et glorieux de la mort et des compositions sonores et sons des machines de Pierre Bastien, Ton fémur chante parle du corps mais aussi de ce qui ne peut perdurer, de ce qui nous traverse dans nos deuils et séparations, de nos désirs et de notre difficulté à vivre et accepter les transformations. Par le biais d'une confrontation avec la mort, la chorégraphe offre une ode à la vie emplie de sensualité et d'humour alliant textes, anecdotes personnelles, musique et danse.
Mercredi 15 Septembre 2021 - 21h00
LUCIA LACARRA & MATTHEW GOLDING
Mercredi 15 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Fordlandia
C'est cloué au sol, privé de scène pendant le premier confinement que le couple de rêve Lucia Lacarra et Matthew Golding a imaginé Fordlandia, projettant sur le plateau d'un théâtre leurs espoirs et leurs désirs. Ils y convoquent leurs chorégraphes les plus aimés, une éblouissante galaxie personnelle de créateurs internationaux des grandes maisons d'opéra : la jeune et prometteuse Anna Hop, le russe Yuri Possokhov qui navigue entre le Bolchoï et le San Francisco Ballet, l'espagnol Juanjo Arqués auteur pour le Dutch National Ballet et enfin l'anglais Christopher Wheeldon aux multiples récompenses. Cette soirée d'inspiration utopique, entend repousser toutes les frontières et exploite toutes les possibilités créatives et techniques du théâtre : projection de film et danse sur plateau, lumière et musique, pour créer une œuvre d'art totale. Donner toute son envergure à la danse, emporté par le désir de ce couple de danser ensemble et continuer à danser, encore et encore.
Jeudi 16 Septembre 2021 - 19h50
Cie PEDRO PAUWELS
Jeudi 16 Septembre 2021 - 19h50
Spectacle
Playlist
Quelle chanson a marqué votre adolescence ? Choisir LA chanson qui nostalgique, revendicatrice, motivante ou déterminante à cette époque charnière, annonce ou engage les choix futurs. La chanson qui marque un état intérieur qui se poursuivra des années durant. Le chorégraphe et interprète Pedro Pauwels pour cette nouvelle création se fait « auteur convocateur » en posant cette question à différents chorégraphes d'univers très divers. Une question posée également aux spectateurs qui sont invités comme dans un juke box, à choisir au début de la représentation l'ordre des pièces. Pedro Pauwels poursuit ainsi avec Playlist son exploration de la notion d'interprète en revendiquant celle du caméléon, dans sa capacité à changer de couleur de peau dans un laps de temps très court, pour revêtir au mieux la multitude des possibles.
Jeudi 16 Septembre 2021 - 21h00
BALLET DE L'OPERA THÉÂTRE DE METZ-MÉTROPOLE
Jeudi 16 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Indicible Beethoven
Le chorégraphe Gilles Schamber s'attache à vivre des instants intenses où tout peut naître, le beau comme le délicat, la virtuosité ou le minimalisme, porté par la passion des corps en mouvement et l'énergie flamboyante qui se dégage du geste. Un plaidoyer que l'on retrouve dans la pièce commandée par le ballet l'Opéra-Théâtre de Metz Métropole à l'occasion de la célébration du 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven. Sur un arrangement pour orchestre à cordes de quatuors du compositeur, de la Grande Fugue op.133 et de l'allegretto de sa 7ème symphonie, les 12 danseurs du Ballet, fougueux et généreux, deviennent des « corps instruments », au plus près de l'intensité de Beethoven. Le chorégraphe les amène à être au bord, dans un déséquilibre qui leur permet de dégager toute la force nécessaire pour transmettre au public l'émotion et la sensualité qui se dégagent de la musique de Beethoven.
Vendredi 17 Septembre 2021 - 19h00
BILAKA
Vendredi 17 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Saioak
Saioak - comprenez Les Essais - s'écrit à plusieurs mains, danse et musique ensemble, comme toujours avec le jeune collectif Bilaka, implanté à Bayonne, qui réunit danseurs et musiciens. À partir de partitions croisées, détournées et sans cesse redéfinies, une nouvelle génération d'artistes récemment installée aux commandes du collectif prolonge les questionnements du spectacle Saio Zero. Les interprètes partent à la recherche de ce qui les a construits et inventent de nouvelles écritures à partir de la culture traditionnelle du Pays Basque. Une introspection sensible où installation vidéo et musique jouée en direct augmentent l'expérience d'une forme qui recherche la proximité du spectateur. Une plongée dans les abysses de la culture et de l'identité basques : une langue, une tradition vivante, un avenir à transmettre avec ferveur.
Vendredi 17 Septembre 2021 - 20h00
CCN DE NANTES - AMBRA SENATORE
Vendredi 17 Septembre 2021 - 20h00
Spectacle
Il nous faudrait un secrétaire
Parfois décrite comme la synthèse entre Pina Bausch et Buster Keaton, la turinoise Ambra Senatore se lance dans une nouvelle aventure. En duo avec l'inénarrable chorégraphe Marc Lacourt, ils construisent et déconstruisent à vue le théâtre et la danse, l'esprit facétieux et plein de fantaisie débordante. Dans un ballet de départs et de retrouvailles, le duo se fait conteur, lancé dans des souvenirs et des bribes de récits de vie. Leurs histoires zigzaguent, rebondissent, hésitent, repartent, et leur danse hybride reste subtile et touchante. Deux guides agiles, deux conteurs imprévisibles que l'on suit les yeux écarquillés. Pour aller où ? Qu'importe ! Comme dans toute belle odyssée, les péripéties sont toujours plus palpitantes que le terminus.
Vendredi 17 Septembre 2021 - 21h00
BALLET DE L'OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX / ÉRIC QUILLERÉ
Vendredi 17 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Celestial - Spartacus - Step Lightly
L'enthousiasmante aventure des ballets d'Opéra d'aujourd'hui est de faire vivre le répertoire classique et d'accueillir les écritures de chorégraphes des plus marquants. Le Ballet de l'Opéra National de Bordeaux en fait, avec ce programme pluriel, une magnifique confirmation. Le pas de deux Spartacus du fameux chorégraphe soviétique Leonid Jacobson, lie les deux autres pièces recréées et transmises au corps de ballet, par des signatures contemporaines des plus excitantes. Magnifiés par la puissance des voix bulgares, le fascinant Step Lightly, scellait en 1991, le travail de Sol Léon à celui de Paul Lightfoot au Nederlands Dans Theater et établissait la base de leur vocabulaire. Et enfin Celestial de Garrett Smith, lumineuse pièce pour 11 danseurs sur des musiques baroques, imaginée avec un grand corps de danseurs sur scène vêtus de blanc. Une soirée sous le signe de la grâce et de la beauté, la belle signature de l'Opéra National de Bordeaux.
Samedi 18 Septembre 2021 - 19h00
Cie MAZEL FRETEN
Samedi 18 Septembre 2021 - 19h00
Spectacle
Untitled
Perception
Lui est danseur electro, vice-champion du monde de la discipline, Brandon Masele. Elle est danseuse hip-hop, Laura Defretin. Ils sont plus connus dans le monde hip hop des battles sous les pseudonymes Miel et Nala. Ils écumaient les scènes chacun de leur côté, travaillant respectivement aussi bien avec Christine and the Queens qu'avec Stromae jusqu'à cette rencontre fortuite dans un studio de danse autour d'un show de quelques minutes. Coup de foudre, leur rencontre a eu l'effet catalyseur de vouloir mettre en commun un bout de leur histoire entre culture electro et hip hop. Untitled, leur première pièce n'a pas besoin de titre pour explorer leurs différences et leurs similitudes et danser leur harmonie. Perception, leur deuxième opus, prolonge leur complicité à la vie comme sur scène. Duo d'une extrême sensibilité ils dansent une relation fusionnelle, symbiotique, bouleversée par l'envie de se redécouvrir à travers la danse.
Samedi 18 Septembre 2021 - 21h00
SINE QUA NON ART / C. BÉRANGER & J. PRANLAS-DESCOURS
Samedi 18 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Nos désirs font désordre
La nouvelle création de Sine Qua Non Art explore dans cette nouvelle création, les désirs inassouvis et la liberté d'être dans une société corsetée. Nos désirs font désordre, formule linguistique empruntée aux mouvements des libérations sexuelles des années 70 interroge le corps sexué, sexualisé, comme source actuelle d'un nouveau désordre. L'art, le corps dansant font-ils désordre dans notre société ? Le corps lui-même n'est-il pas une source de désordre avant d'être l'objet et le sujet du désir ? La collaboration atypique avec l'artiste Brésilien Fabio Motta, qui tour à tour va enlacer les danseurs de cordes et de fleurs évoque un shibari floral comme un rituel contraignant pour révéler l'essentiel du mouvement et sa nécessité profonde. Désir naturel, besoin essentiel, mouvement assouvi, autant d'élans qui guident les mouvements et les relations humaines dans cette pièce, hybride, sensuelle, politique et engagée.
Dimanche 19 Septembre 2021 - 21h00
CCN BALLET DE L'OPÉRA NATIONAL DU RHIN / BRUNO BOUCHÉ
Dimanche 19 Septembre 2021 - 21h00
Spectacle
Les ailes du désir
Dans Les Ailes du Désir, le réalisateur allemand Wim Wenders imagine qu'un ange quitte sa condition, la pure et immatérielle éternité, et décide de s'incarner pour l'amour d'une femme. S'inspirant de cet immense chef-d'œuvre du septième art, Les Ailes du Désir du chorégraphe Bruno Bouché sont une invitation à explorer par la musique et le geste dansé ce mystère absolu de l'incarnation. Chaque frisson de la chair, chaque émoi des sens, est une expérience ineffable qui, instantanément, crée un fulgurant sentiment de synesthésie et d'union entre le corps et l'âme. Mieux que des mots, la danse et la musique sont assurément les meilleurs catalyseurs de ce frémissement de la vie en nous, de cette inépuisable effervescence des sens, l'odorat, le goût, le plaisir du toucher, tout ce qui fait la joie de l'existence. Pour cette délicate réflexion sur les sens, Bruno Bouché mêle musiques du répertoire et nouvelles pages spécifiquement commandées pour ce ballet à la jeune compositrice londonienne Jamie Man.