Point Éphémère | Billetterie officielle
Billetterie en ligne Programmation Accueil billetterie Site officiel
Recherche Par événement, festival, lieu, cp...
Ok
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

WEEK-END FOCUS #9



Du Jeudi 13/06/2019 au Dimanche 16/06/2019
À la fois studio de répétition, salle de représentation, laboratoire et lieu de rencontres, le studio de Point Ephémère abrite des artistes venant de la danse ou du théâtre, mais aussi de la performance. A l’image de la création dans le spectacle vivant aujourd’hui, les limites entre les champs deviennent moins distinctes, brouillant les pistes et faisant joyeusement exploser les catégories. 

Les artistes en résidence à Point Éphémère sont dans une large majorité de jeunes artistes de moins de trente ans, il s’agit bien de l’émergence dans toute sa vitalité, avec une attention particulière portée aux thématiques du genre et de l’identité. 

Chaque trimestre, un Week-End Focus a lieu, mini-festival pendant lequel les compagnies en résidence reviennent présenter leurs travaux, parfois toujours en cours, parfois achevés. Prêts à poursuivre leur chemin ailleurs... 
Jeudi 13 Juin 2019 - 20h00
WEEK-END FOCUS #9 | COMPAGNIE TRACTION
Jeudi 13 Juin 2019 - 20h00
Festival
Danse
Compagnie Traction
Portrait de groupe avec femme(s) 20h - Danse

« Danser, avec les pulsions de vie et les pulsions de mort à l'intérieur de moi, femme et multiple. »
Cinq femmes dansent un mouvement d'ensemble au son du Daf, percussion d'origine millénaire aux innombrables sonorités. Plus que la forme et le mouvement synchronisé, c'est un état et une sensation qui sont partagés entre ces femmes unies par le souffle. C'est une danse très rythmée et très engagée pour chaque interprète qui puise sa force dans sa perception d'être femme, son vécu de femme, sa chair de femme. « Être moins libre qu'un homme tout en ayant autant de droits. Être subordonnée m'est impossible. Je revendique un pouvoir et une marge de manœuvre au lieu d'être maintenue à une place déterminée du fait de la nature des corps et des êtres, du fait d'être mère, épouse et femme. Constat d'une femme sur la récurrente prise de possession de son temps et de son espace propre, bataille quotidienne qui se joue en sourdine, en soi, avec et contre soi. Toutefois, le message de cette chorégraphie n'est pas intellectuel. Il est physique et remonte comme la sève d'un arbre en impulsant à mon corps une énergie libératrice. »
Jeudi 13 Juin 2019 - 21h00
WEEK-END FOCUS #9 | REBECCA JOURNO
Jeudi 13 Juin 2019 - 21h00
Festival
Danse
Rébecca Journo (étape de travail)
La Ménagère - Danse

La Ménagère, seconde partie du diptyque L'Epouse/ La Ménagère est un solo chorégraphique qui visite un archétype, une représentation féminine clichée et obsolète. à l'instar du « glitch art », la recherche physique se saisit de cette obsolescence pour faire émerger un langage basé sur le dysfonctionnement, l'erreur système. Le travail s'amorce à partir de deux objets, l'éponge et l'aspirateur soit les matières premières dans la recherche du geste et du son. Le tapis carrelé devient un espace cloisonnant où le personnage erre au grés des forces qui viennent le transformer. Travail en cours de création, la pièce se compose autour de la tension entre état de corps et son qui se modulent et s'affectent l'un et l'autre. La dimension publicitaire compose également cette ménagère solitaire qui nourrit une relation ambiguë au regard imaginé ou réel de l'autre. Le public s'imagine comme une caméra de surveillance qui, aux côtés de ces objets matériels et sonores, vient sculpter l'identité et le comportement de La Ménagère.
Vendredi 14 Juin 2019 - 20h00
WEEK END FOCUS #9 | TRANS IDEAL
Vendredi 14 Juin 2019 - 20h00
Festival
Danse
WEEK-END FOCUS #9

Valentine Basse, Gregor Daronian Kirchner & Trans Ideal
Farf is A - Performance

«Valentine et Gregor enfermés dans un espace de leur quotidien, sont là.
La perception d'un monde extérieur est en mode « off ». Il n'y a que l'instant, leur réel et leurs fantasmes.
Et que font-ils ? Rien. Ou rien de bien spécial.
Ici, il n'y a pas d'événement, mais l'air de rien un désir de musique se fera entendre.
À l'expérience du vide qu'ils partagent, ils préféreront essayer de faire de la musique et devenir un groupe.»
Sur les bases d'une fiction d'anticipation minimale, Valentine et Gregor développent un projet musical sensible et cheap, à la croisée du théâtre et du concert. Dans l'intimité radicale de leur duo, ils mettent en jeu des problématiques liées au désir de créer, et à travers leurs reprises de tubes des années 90/2000, ils interrogent ce qui fonde notre mémoire collective d'un passé qui ne cesse d'être présent.
Samedi 15 Juin 2019 - 19h00
WEEK-END FOCUS #9 | RENAUD DALLET
Samedi 15 Juin 2019 - 19h00
Festival
Danse
WEEK-END FOCUS #9

Renaud Dallet
Depuis les yeux (que nos sercrets persistent) - Danse

Perdre [solo], Depuis les yeux [duo]
Ce solo évoque la fin. Ce duo évoque la fin. Dans ces deux formes courtes il est question de chute et de mémoire, celles du corps et du geste. La chute comme geste ultime, ou le fait de disparaitre jusqu'à ce que plus rien ne soit. Perdre [solo] vient en réaction à la destruction de ruines par les terroristes en Irak, en Syrie et en Libye. Depuis les yeux [duo] met en tension deux corps au bord de la chute.
Les deux danseurs progressent l'un et l'autre, l'un pour l'autre, vers leur propre perte. Ne jamais tomber totalement, ne pas abandonner. Ici, c'est la fin de chaque moment qui est mis en jeu.
Ces deux pièces s'inscrivent dans la continuité d'un quatuor pour former un triptyque. Ces trois formes portent un regard mis à distance sur l'idée d'une menace de la catastrophe, motivée par la peur de la mort comme moteur de l'existence. Elles font face à la violence de la perte, elles touchent à la nostalgie d'être ensemble, de vivre ensemble et au sentiment de solitude. Dans ce projet c'est une histoire de la fin et de son possible dépassement, une progression vers ce qui pourrait être après, ou bien ne plus être.
Samedi 15 Juin 2019 - 20h30
WEEK-END FOCUS #9 | LEONOR ILITCH & CIE TOTER WINKEL
Samedi 15 Juin 2019 - 20h30
Festival
Danse
WEEK-END FOCUS #9

Léonor Ilitch & Collectif Toter Winkel
Protokoll Physique Fragment - Performance

Qui suis-je ? Comment j'apparais et comment je disparais ?
Qu'est-ce qui se sait à la lisière de l'enveloppe charnelle ?
Que sommes-nous encore capables de percevoir avec notre corps ? Comment l'intérieur et l'extérieur communiquent-ils ?
Puis, qu'advient-il de ces interrogations dans la rencontre avec un autre ?

Protokoll Physique Fragment est un spectacle visuel mêlant écritures chorégraphiques, sonores et textuelles.
Ce projet est né de l'envie de travailler à partir du texte
« L´Entrelacs-Le chiasme » tiré de l'ouvrage Le visible et l'invisible de Merleau-Ponty, ouvrant une réflexion sur l'espace corporel, le visible et le tangible.
Dimanche 16 Juin 2019 - 14h30
WEEK-END FOCUS #9 | INGRID FLORIN
Dimanche 16 Juin 2019 - 14h30
Festival
Danse
WEEK-END FOCUS #9

Ingrid Florin & Compagnie F521.I
Verve - Danse

Verve questionne la société de consommation à outrance, faisant écho à la culture pop art - à la culture populaire - ce duo danse dans une inconscience absurde liée aux réseaux sociaux et au système économique qui incite à consommer en créant des besoins nouveaux.
Le hashtag prend son essor... Verve dénonce un certain état de faits autour de la communication ou du noeud social, mais renforce l'idée qu'une part de rêve sensiblement poétique dans sa représentation au monde reste fondamentale.
Dimanche 16 Juin 2019 - 18h00
WEEK-END FOCUS #9 | ANNE JULIE ROLLET
Dimanche 16 Juin 2019 - 18h00
Festival
Danse
WEEK-END FOCUS #9

Anne-Julie Rollet & Carole Rieussec
Place - Performance

Cette pièce électroacoustique est construite à partir de descriptions de photos prises place de la République à Paris. Elle emprunte la voie du documentaire. Anne-Julie Rollet et Carole Rieussec font parler singulièrement à travers ces récits, un lieu, une architecture, des gens.

à travers leur microphone, elles posent la question : qu'est-ce qu'une place publique?
Elles construisent un emboitement d'espaces de diffusion où vient vibrer cette rumeur parlante, ce lieu de rassemblement où la parole éclate.

Seconde étape d'une cartographie sensible, Place propose une partition destinée à se décliner dans les autres grandes places des villes du monde. La prochaine étape est imaginée à Barcelone, place Catalunya.
Dimanche 16 Juin 2019 - 20h00
WEEK-END FOCUS #9 | THIBAUT EIFERMAN
Dimanche 16 Juin 2019 - 20h00
Festival
Danse
WEEK-END FOCUS #9

Thibaut Eiferman
H H H (Hand, Heart and Head) - Danse

Conçue comme une ɶuvre d'art totale, H H H (Hand, Heart and Head) est un réponse à des années d'expérience en tant que danseur. Influencée par une interview de Patti Smith dans les années 1970, la pièce est un commentaire sur les interdits sociaux et les représentations stéréotypées de la liberté. Utilisant un ensemble de références rarement associées les unes aux autres, H H H livre un message universel qui n'est plus défini par des codes culturels partagés mais par le commun de l'expérience humaine.