L'Empreinte | Billetterie officielle
Billetterie en ligne Réservation Accueil billetterie Site officiel
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places
Votre demande
Concert MORBIDFEST : I AM MORBID + GRAVE + GRUESOME + PYREXIA à Savigny-Le-Temple @ L'Empreinte - Billets & Places

MORBIDFEST : I AM MORBID + GRAVE + GRUESOME + PYREXIA

Concert

Dark / Metal

L'Empreinte301 Avenue de l'Europe 77176 Savigny-Le-Temple Gros plateau death metal avec I Am Morbid, groupe mené par les anciens membres de Morbid Angel David Vincent et Tim Yeung. Ils célébreront les 30 ans de l'album culte "Blessed are the Sick".
Histoire de faire une totale death metal mythique, Grave, Gruesome et Pyrexia complètent l'affiche de ce Morbidfest 2021
Sélectionnez vos places
Tarif Montant Nb places
Plein tarif web 19,00 €
Tarif adhérent web Voir conditions 16,00 €
TOTAL 0,00 € 0 place
Également disponible
RELEASE PARTY DE PALMYRE + CHEAP TEEN + BLACK IRIS
RELEASE PARTY DE PALMYRE + CHEAP TEEN + BLACK IRIS
Concert assis
Port du masque obligatoire
Respect des gestes barrières, vous connaissez la musique.

En 2021, Palmyre surgi des profondeurs du Rock avec leur tout premier EP. Un composite de guitares saturées, d'un chant profond et d'une basse féline, dont certains parleront comme complément Funk.
Palmyre s'approprie ces genres pour en faire quelque chose de personnel. Avec comme ambition première d'emmener son public vers une vibration Rock Alternatif.
Cheap Teen et Black Iris viendront compléter cette sortie d'Ep, histoire de profiter d'un vrai concert de rock avec trois groupes !
Également disponible
VISITE GUIDÉE
VISITE GUIDÉE
Vous avez toujours voulu voir l'envers du décor ? Comprendre comment on organise les concerts ? Les visites guidées sont là pour cela. Tous les vendredis après midi, l'Empreinte vous dévoile tout. De la technique à la logistique, le fonctionnement d'une salle de concerts n'aura plus de secret pour vous. Animées par Jacques Nogueira, régisseur général depuis la création de l'Empreinte, il répondra à toutes vos questions et bien sûr, vous fournira quelques anecdotes sur ce magnifique cube de béton et de verre qu'est l'Empreinte.
Également disponible
H-BURNS & THE STRANGER QUARTET + GRIMME
H-BURNS & THE STRANGER QUARTET + GRIMME
Ça fait longtemps que les chansons de Leonard Cohen accompagnent le rocker français H-BURNS et constituent pour lui un patrimoine à chérir, à transmettre. Il y a d'abord eu ces moments, durant l'enfance, où son père jouait Suzanne au coin du feu lors de soirées entre amis. Bercé par les albums folk du Canadien, H-BURNS a lui-même grandi en tant qu'artiste en apprenant ses classiques. Lors de sa première tournée, en 2005-2006, il lui arrivait ainsi souvent d'interpréter sur scène Chelsea Hotel. Dix ans plus tard, en vacances pendant plusieurs semaines dans un Montréal enneigé, c'est naturellement qu'il s'est livré à un pèlerinage quotidien. Oui, chaque jour, il s'est rendu dans le Plateau Mont-Royal, le quartier général du chanteur canadien, s'est baladé devant la maison de celui-ci, visitant aussi le parc du Portugal là où, il y a près d'un demi-siècle, un guitariste flamenco a appris à Cohen ses premiers accords. « Je passais devant sa maison qui avait toujours les volets fermés. Et puis, le dernier jour de mon séjour, les volets se sont ouverts et la maison était allumée. Comme un symbole ». Quelques mois plus tard, Leonard Cohen s'est éteint, laissant orphelins toutes celles et tous ceux qui ont vu la lumière dans ses chansons et un mode d'emploi poétique afin de mieux appréhender le quotidien, la vie, l'amour. Pour H-BURNS, perdre un membre éminent de son panthéon personnel - où figurent également Bob Dylan et Bruce Springsteen - a été un choc. C'est peut-être à ce moment qu'a germé l'idée de lui rendre, un jour, un hommage appuyé.

Grimme comme une échappée onirique et imaginaire. Grimme comme des éclats colorés qui transfigurent un monde morne et balayent la violence des ses mécanismes d'exclusion. Grimme comme une peinture cérémoniale et guerrière. Celle de ses origines
ancestrales les Lakotas, peuple amérindien.
Derrière le masque se cache Victor Roux, trentenaire idéaliste, touche-à-tout et jusqu'auboutiste
dans ses élans créatifs. En 2017, il se retranche dans son salon pour écrire son premier album, The World is all wrong but it's all right. Il s'empare ensuite des manettes du disque du complice Eddy La Gooyatsh et s'acoquine avec Chaton , puis Ben Mazué pour offrir quelques titres à la chanteuse Pomme.
Sélectionnez vos places
Tarif Montant Nb places
H-BURNS & THE STRANGER QUARTET + GRIMME
H-BURNS & THE STRANGER QUARTET + GRIMME
Ça fait longtemps que les chansons de Leonard Cohen accompagnent le rocker français H-BURNS et constituent pour lui un patrimoine à chérir, à transmettre. Il y a d'abord eu ces moments, durant l'enfance, où son père jouait Suzanne au coin du feu lors de soirées entre amis. Bercé par les albums folk du Canadien, H-BURNS a lui-même grandi en tant qu'artiste en apprenant ses classiques. Lors de sa première tournée, en 2005-2006, il lui arrivait ainsi souvent d'interpréter sur scène Chelsea Hotel. Dix ans plus tard, en vacances pendant plusieurs semaines dans un Montréal enneigé, c'est naturellement qu'il s'est livré à un pèlerinage quotidien. Oui, chaque jour, il s'est rendu dans le Plateau Mont-Royal, le quartier général du chanteur canadien, s'est baladé devant la maison de celui-ci, visitant aussi le parc du Portugal là où, il y a près d'un demi-siècle, un guitariste flamenco a appris à Cohen ses premiers accords. « Je passais devant sa maison qui avait toujours les volets fermés. Et puis, le dernier jour de mon séjour, les volets se sont ouverts et la maison était allumée. Comme un symbole ». Quelques mois plus tard, Leonard Cohen s'est éteint, laissant orphelins toutes celles et tous ceux qui ont vu la lumière dans ses chansons et un mode d'emploi poétique afin de mieux appréhender le quotidien, la vie, l'amour. Pour H-BURNS, perdre un membre éminent de son panthéon personnel - où figurent également Bob Dylan et Bruce Springsteen - a été un choc. C'est peut-être à ce moment qu'a germé l'idée de lui rendre, un jour, un hommage appuyé.

Grimme comme une échappée onirique et imaginaire. Grimme comme des éclats colorés qui transfigurent un monde morne et balayent la violence des ses mécanismes d'exclusion. Grimme comme une peinture cérémoniale et guerrière. Celle de ses origines
ancestrales les Lakotas, peuple amérindien.
Derrière le masque se cache Victor Roux, trentenaire idéaliste, touche-à-tout et jusqu'auboutiste
dans ses élans créatifs. En 2017, il se retranche dans son salon pour écrire son premier album, The World is all wrong but it's all right. Il s'empare ensuite des manettes du disque du complice Eddy La Gooyatsh et s'acoquine avec Chaton , puis Ben Mazué pour offrir quelques titres à la chanteuse Pomme.
Tarif adhérent web Voir conditions 16,00 €
Plein tarif web 19,00 €
TOTAL 0,00 € 0 place