BILLETTERIE DU FESTIVAL SONIC PROTEST
BILLETTERIE DU FESTIVAL SONIC PROTEST Réservation Accueil billetterie Site officiel
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places
Festival SONIC PROTEST / WHY THE EYE  + WAqWAq KINGDOM + Maria VIOLENZA... à BAGNOLET @ Théâtre L'Echangeur - Billets & Places

SONIC PROTEST / WHY THE EYE + WAqWAq KINGDOM + Maria VIOLENZA...

Festival

Musique expérimentale

Théâtre L'Echangeur59 avenue du General de Gaulle 93170 BAGNOLET WHY THE EYE [Belgique]
WAqWAq KINGDOM [Japon]
Maria VIOLENZA [Italie]
FLEUVES NOIRS [France]
Julia HANADI AL ABED [France]
Jean-Marc FOUSSAT [France]
+ Installation Pierre Gordeeff
+ atelier Côte-du-Drone (50€ ticket inclus - inscription en ligne)

WHY THE EYE [BELGIQUE]
Why The Eye est un mystère paléo-futuriste qui vient tout droit du fond des temps et un peu de Belgique aussi. Certaines personnes évoquent à leur sujet des liens avec le Wild Classical Music Ensemble... A l'instar des danseurs Dogon filmés par Jean Rouch, ces quatre garçons dans le vent performent masqués afin de brouiller plus de pistes. Adeptes des polyrythmies D.I.Y., ils improvisent une musique ethnique tordue à l'aide d'instruments fabriqués maison aux noms étranges : Hurgy, LamelloFlight, Papillon ou encore microdrumkit. Le trip est grand, la danse infinie et l'extase garantie.
INFOS
Site officiel : https://whytheeye.org/
Audio : https://soundcloud.com/why-the-eye

FLEUVES NOIRS [France]
Piliers de la scène noise Lilloise (Cheyenne 40, Berline 0,33...) Fleuves Noirs sonne comme l'ultime rituel Maya annonçant le chaos inévitable. Un aller simple pour Ayahuasca city.
Guitare vicieuse, rythmique rasoir, incantations dangereuses, offrandes bruitistes et autosacrifice au menu.
Insatiables et assoiffés, ces reptiles sous amphéts prennent un malin plaisir à nous faire sombrer avec eux.
vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=SySXyQh9hIE&feature=emb_title
audio : https://fleuvesnoirs.bandcamp.com/album/respecte-moi
ils en parlent
www.positiverage.c

Maria VIOLENZA [Italie]
Musicienne depuis de nombreuses années, grande prêtresse romaine de la musique underground et du Negroni (cocktail à base de Campari), Maria Violenza a un coeur de velours dans une coque de pierre. Ses morceaux traduisent toute la mélancolie, la douceur et la fatalité des histoires de la vie, à grands coups de ritournelles qui rentrent en tête en un rien de temps. D'un italien sexy à un français so cute, elle chante ses joies/ses peines/ses rencontres à la manière d'une Nana Mouskouri branchée sans DI sur la pédale Wah-Wah de Jimmy Hendrix. La boîte à rythmes sans appel donne le ton de ces histoires “nature peinture” presques documentaires.
Ses ballades, mélancoliques ou énervées, vous clouent au mur et l'accélération fatale des beats vous emmène dans un monde souterrain que vous ne pouviez pas connaître avant. Si le mot crooner existait au féminin, elle rejoindrait ce style dès maintenant. Ouf !!

WAqWAq KINGDOM [Japon]
WaqWaq Kingdom est un duo japonais composé de Kiki Hitomi, l'ex vocaliste de King Midas Sound et collaboratrice récurrente de The Bug et Shigeru Ishihara (A.K.A DJ Scotch Egg) et bassiste de Seefeel. Leur musique est une électro-pop tribale, influencée par l'histoire et la mythologie japonaise, les rythmes tribaux et les bandes sonores Super Nintendo. Leurs performances lives, quant à elles, sont hypnotiques, chamaniques et constituent un véritable voyage de le temps, reliant leurs racines japonaises à des couleurs musicales plus actuelles.

Jean-Marc FOUSSAT [France]
Né en 1955 à Oran, Jean-Marc Foussat commence les expériences musicales dans les années 70 en improvisant à la guitare puis avec un synthétiseur analogique et des bandes magnétiques.
Parallèlement à son activité de musicien, il commence à enregistrer des concerts de musique improvisée et collabore avec des labels comme Incus, Hat Hut, Rec Rec, Celluloïd...
En 81, il termine “Abattage”, son premier disque solo. Véritable ovni électroacoustique, un pur bijou bourré d'expérimentation atypique, de collages sonores improvisés et autres field-recordings dadaïstes. Dix ans plus tard, il reprend le chemin de la scène avec le groupe Marteau Rouge aux côtés de Makoto Sato et Jean-François Pauvros, puis ça sera en 2005, Aliquid avec le saxophoniste Sylvain Guérineau. Petit à petit, Foussat va jouer de plus en plus régulièrement avec de nombreux acteurs des musiques improvisées en France et ailleurs. Avec une fougue qui lui est propre, il explore les infinies possibilités majestueuses offertes par deux machines analogiques démentielles que sont les synthétiseurs VC3 et AKS. En véritable Mad Professor de l'improvisation analogique, il crée in situ un cinéma futuriste pour l'oreille capable de vous téléporter en orbite en un rien de temps.
site: http://jm.foussat.free.fr/
Audio : https://jean-marcfoussat.bandcamp.com/album/loiseau
Video : https://www.youtube.com/watch?v=OZDphHiRAiY

Julia HANADI AL ABED [France]
En cheminant, enregistreur à la main, et en improvisant, vagabonde : c'est ainsi que Julia Hanadi Al abed deviendra adepte de l'écriture acousmatique. Voix, field recordings, corps sonores sont l'essence de ses compositions de musiques concrètes. Par le biais de technologies lo-fi ou hi-tech, ce sont aussi les jeux de rétro-actions sonores et autre dispositifs électriques qui tracent le sillon de l'écoute, déclinant différentes facettes d'une pratique musicale électronique.
Lauréate du prix Luc Ferrari en 2013, elle évolue entre la projection sonore sur acousmonium, le live solo électronique et les rencontres avec des improvisateurs, elle fréquente aussi bien l'Ina-GRM que le fameux Triangle Noir du Quercy … et le festival Sonic Protest !
juliahanadialabed.blogspot.fr
soundcloud/dzoulia
Sélectionnez vos places
Tarif Montant Nb places
Tarif Prévente 12,39 €
Tarif Soutien 14,39 €
Tarif Super Soutien 22,39 €
TOTAL 0,00 € 0 place